Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La politique internationale en questions

 | 
Guillermo Aureano
, 
Philippe Faucher
, 
Frédéric Mérand
, 
et al.

5. Les enjeux du siècle

La négociation est-elle indépassable ?

Charles Blattberg

Note de l’éditeur

Ce chapitre reprend le chapitre 7 du livre de Charles Blattberg, Patriotic Elaborations : Essays in Practical Philosophy, Montréal et Kingston, McGill-Queen’s University Press, 2009.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans son ultime ouvrage, Justice Is Conflict, le philosophe politique pluraliste Sir Stuart Hampshire fait une remarque fondamentale — qui va de soi pour tout le monde, sauf pour certains philosophes — selon laquelle, en cas de conflit, les personnes concernées devraient être prêtes à faire des compromis. Le point de départ du livre d’Hampshire est que les conflits sont alimentés par des valeurs souvent incommensurables, et que la justice exige de nous que nous y répondions en adoptant une forme adversative de rationalité. En d’autres mots, face à un conflit, nous devrions viser l’atteinte d’un accommodement équilibré avec nos ennemis, ce qui signifie négocier avec eux en toute bonne foi. Pour Hampshire, cette conception de la justice est universelle, et il affirme en effet que la plupart des civilisations y adhèrent, même si elles n’agissent pas toujours en accord avec elle.

L’approche d’Hampshire représente une façon de souscrire à ce que j’aime appeler l’« éthique mondiale restrei...

© Presses de l’Université de Montréal, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540