Versión clásicaVersión móvil

La politique internationale en questions

 | 
Guillermo Aureano
, 
Philippe Faucher
, 
Frédéric Mérand
, 
et al.

3. Priorité à la sécurité

Assistons-nous à la naissance de l’État policier ?

Michel Fortmann y Martial Foucault

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

La thèse de la fin de l’État et surtout de la fin de l’État militaire ou guerrier est régulièrement débattue depuis deux décennies. À la fin des années 1990, cependant, la discussion sur l’avenir de l’État a pris un tour particulier. Certains avancent ainsi que, loin de disparaître, le rôle coercitif de l’État est simplement en train d’évoluer et de passer de la fonction guerrière (warfare) à la fonction policière (crimefare). Et de souligner qu’en dépit du démantèlement partiel de l’infrastructure de la guerre froide, l’appareil militaro-policier des États a été non seulement maintenu, mais aussi renforcé dès les années 1990. Les théories classiques qui ont dominé le champ des relations internationales, en l’espèce l’approche réaliste puis, à partir de la fin des années 1970, les approches néoréalistes et néolibérales, ont toujours mis un point d’honneur à différencier l’action des États sur les scènes intérieure et internationale. Dans l’ouvrage de référence des études néoréaliste...

© Presses de l’Université de Montréal, 2009

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search