Desktop versionMobile Version

La politique internationale en questions

 | 
Guillermo Aureano
, 
Philippe Faucher
, 
Frédéric Mérand
, 
et al.

3. Priorité à la sécurité

Assistons-nous à la naissance de l’État policier ?

Michel Fortmann und Martial Foucault

Das Programm OpenEdition Freemium bietet den abonnierten Benutzern Zugang zu dem Volltext im HTML-, PDF- und ePub-Format. Das Buch kann auch für Privatnutzer über unsere Partnerbuchhändlern im PDF- und ePub-Format online erworben werden, wenn der Verlag diesen kommerziellen Vertrieb gewählt hat. Falls die gedruckte Version erhältlich ist, sind die Buchhandlungen auf dieser Seite rechts verlinkt.

Textauszug

La thèse de la fin de l’État et surtout de la fin de l’État militaire ou guerrier est régulièrement débattue depuis deux décennies. À la fin des années 1990, cependant, la discussion sur l’avenir de l’État a pris un tour particulier. Certains avancent ainsi que, loin de disparaître, le rôle coercitif de l’État est simplement en train d’évoluer et de passer de la fonction guerrière (warfare) à la fonction policière (crimefare). Et de souligner qu’en dépit du démantèlement partiel de l’infrastructure de la guerre froide, l’appareil militaro-policier des États a été non seulement maintenu, mais aussi renforcé dès les années 1990. Les théories classiques qui ont dominé le champ des relations internationales, en l’espèce l’approche réaliste puis, à partir de la fin des années 1970, les approches néoréalistes et néolibérales, ont toujours mis un point d’honneur à différencier l’action des États sur les scènes intérieure et internationale. Dans l’ouvrage de référence des études néoréaliste...

© Presses de l’Université de Montréal, 2009

Nutzungsbedingungen http://www.openedition.org/6540

Suche in OpenEdition Search

Sie werden weitergeleitet zur OpenEdition Search