Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les migrations internationales contemporaines

 | 
François Crépeau
, 
Delphine Nakache
, 
Idil Atak

Quatrième partie. Un vecteur de transformation sociale

13. Vers un pluralisme culturel viable : le rôle de la migration internationale

Ronald Schmidt

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Qu’entend-on par « pluralisme culturel » ?

Si l’on en croit les historiens américains1, c’est Horace Kallen, un intellectuel juif américain2 qui, le premier, a fait connaître le concept de « pluralisme culturel » dans un article publié en deux parties dans The Nation en 19153. L’article de Kallen se voulait une réponse critique à la rhétorique assimilationniste qui dominait aux États-Unis pendant et après la période de fortes tensions de la Première Guerre mondiale. Dans ce contexte, au centre de l’argumentation de Kallen se trouve l’idée que la démocratie exige d’encourager la diversité des groupes aux États-Unis au lieu de la réprimer pour parvenir à une uniformité forcément artificielle. Il s’appuie sur le fameux principe de Locke, voulant que tout gouvernement légitime se fonde sur un contrat librement consenti. Mais, prétend-il, il n’y a aucune raison pour que les membres des différentes communautés ne puissent pas passer un contrat politique tout en maintenant leur spé...

Auteur

Professeur de sciences politiques à la California State University de Long Beach. Au cours de l’automne 2005, il a occupé le poste de chercheur invité à la Chaire Fulbright-Enders du Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM). Ses recherches portent sur les conflits politiques entourant les politiques linguistiques aux États-Unis et au Canada, recherches auxquelles il a consacré un livre (Language Policy and Identity Politics in the United States, Temple University Press, 2000) et de nombreux articles. Il travaille actuellement sur l’intégration politique des immigrants aux États-Unis et au Canada.

© Presses de l’Université de Montréal, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540