Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les migrations internationales contemporaines

 | 
François Crépeau
, 
Delphine Nakache
, 
Idil Atak

Quatrième partie. Un vecteur de transformation sociale

10. La migration : objectif démographique ?

Luc Legoux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’histoire du peuplement de la planète est une histoire d’accroissement naturel, de migrations, de colonisations et de guerres d’invasion. La déconnexion récente, à l’échelle historique, entre le nombre des hommes et la puissance militaire reste encore assez relative et n’a que peu atténué l’intérêt porté à la taille de la population des États, comme le montre si bien l’attention récente apportée à la croissance économique de la Chine et de l’Inde. La démographie, appelée « arithmétique politique » au XVIIe siècle, est depuis toujours une science de gouvernement, mais une science pleine d’incertitudes et de contradictions. Si on maîtrise aujourd’hui aisément les dénombrements ou les calculs d’espérance de vie, on est bien moins à l’aise lorsqu’il est question d’agir sur le nombre d’habitants ou sur la structure de la population des États.

Le nombre d’habitants évolue sous l’effet de la mortalité, de la fécondité et des migrations. La lutte contre la mortalité a fait de grands progrès...

Auteur

Professeur et chercheur à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

© Presses de l’Université de Montréal, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540