Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les migrations internationales contemporaines

 | 
François Crépeau
, 
Delphine Nakache
, 
Idil Atak

Troisième partie. Un enjeu de souveraineté et de sécurité

7. Éviter les responsabilités juridiques ? Les activités des États à l’étranger et l’État de droit

Ralph Wilde

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À l’échelle internationale, les discours politiques dominants depuis le 11 septembre 2001 expriment surtout des préoccupations reliées à deux phénomènes qui ne sont pas sans rapport : ce qui est perçu comme des menaces de la part de groupes interdits parce que qualifiés de « terroristes » et ce qui est perçu comme les effets négatifs sur les droits des individus des actions posées pour répondre à ces menaces. Un aspect de cette dernière préoccupation concerne les actions menées par certains États à l’étranger, qu’il s’agisse d’invasions de grande envergure, comme en Afghanistan ou en Iraq, et de la mise en service de centres de détention dans ces deux pays, dans la Baie de Guantánamo à Cuba ou dans d’autres lieux secrets (black sites) gérés par la CIA, ou d’initiatives moins connues dans le domaine des politiques de l’immigration, comme le fait de poster des agents d’immigration dans des ports étrangers, ou des propositions diverses concernant l’hébergement de certains demandeurs d’...

Auteur

Membre permanent de la Faculté de droit de l’University College London of London University. Il est aussi professeur adjoint à la Georgetown University. Il est un expert en droit international public. Ses recherches actuelles portent sur l’administration d’un territoire par des acteurs étrangers, par exemple, les Nations-Unies au Kosovo en 1999. Il s’intéresse aussi à l’application extraterritoriale des droits de la personne nationaux et internationaux ainsi qu’à la légitimité et la responsabilité des organisations internationales.

© Presses de l’Université de Montréal, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540