Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les migrations internationales contemporaines

 | 
François Crépeau
, 
Delphine Nakache
, 
Idil Atak

Deuxième partie. Un enjeu du discours politique et identitaire

3. Les populations musulmanes en France : acteurs et objets du discours politique

Catherine Wihtol de Wenden

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La révolte des banlieues, survenue en novembre 2005, a relancé le débat sur l’ethnicisation de la pauvreté et de la violence dans les quartiers dits « sensibles ». Elle a aussi questionné le « modèle » français d’intégration républicain et réintroduit le débat sur le rôle de l’islam comme facteur de provocation ou de pacification dans les cités en colère, à la veille de la célébration discrète, le 9 décembre, de la Loi de 1905.

Ce sujet est devenu, depuis près de trois décennies, l’un des leitmotivs récurrents des questions de politique et de société en France, traité avec d’autant plus de passion que les termes et catégories d’analyse sont imprécis et prêtent à une forte politisation du débat. Le qualificatif de « musulman » est complexe : se réfère-t-on à la foi et à la pratique religieuse de l’islam ? À la culture musulmane (elle-même multiforme) ? À l’islam « sociologique », c’est-à-dire aux comportements des populations de culture musulmane dans la vie quotidienne supposées appa...

Auteur

Directrice de recherche au CNRS (CERI) (France) et est docteur en science politique (Institut d’études politiques, Paris). Elle est à la fois politiste et juriste. Elle travaille depuis vingt ans sur différents thèmes liés aux migrations internationales. Elle a également mené de nombreuses études de terrain et dirigé différentes recherches comparatives, principalement européennes. Elle a été consultante pour l’OCDE, le Conseil de l’Europe, la Commission européenne, et est experte à l’externe pour l’UNHCR.

© Presses de l’Université de Montréal, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540