Version classiqueVersion mobile

Les territoires de la culture scientifique

 | 
Bernard Schiele
, 
Réal Jantzen

Référence biographique des auteurs

Texte intégral

Audouze, Jean

Astrophysicien, directeur de recherche au CNRS, Jean Audouze a dirigé l’Institut d’astrophysique de Paris de 1978 à 1989 et présidé plusieurs structures astronomiques internationales comme la Société du télescope Canada-France-Hawaï. Il a enseigné à l’École polytechnique de 1974 à 1989 et enseigne actuellement à l’Institut d’études politiques de Paris. Il a dirigé l’Atlas de l’Astronomie, rédigé en 1988 avec J.-C. Carrière un rapport Science et télévision et publié de nombreux ouvrages. Il fut conseiller scientifique du président de la République de 1989 à 1993, président de l’Établissement public du Parc et de la Grande Halle de la Villette de 1995 à 1996. Il est depuis septembre 1998 directeur du Palais de la Découverte.

Banchet, Julien

Julien Banchet est chercheur en contrôle non destructif chez R/D Tech. Cependant, sa formation bivalente en physique (doctorat) et en muséologie (maîtrise) lui permet de mener et participer à diverses activités de recherche telles que celles s’attachant à la perception de la science par le public au Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST) ou encore à la conservation au Centre de recherche et de restauration des musées de France.

Bauer, Martin W.

Martin W. Bauer est professeur en psychologie sociale et méthodologie de la recherche à l’Université de Londres (LSE). De plus, il est un chercheur membre du Musée de science de Londres, où il a organisé en 1993 la conférence internationale intitulée Résistance aux nouvelles technologies – passé et présent. Il travaille entre autres sur la science et la sphère publique, en dirigeant des comparaisons de données qualitatives et quantitatives internationales au sujet de la perception du public sur les reportages portant sur la science et la technologie.

Bisaillon, Suzanne

Suzanne Bisaillon est avocate et aussi détentrice d’un doctorat en sciences pharmaceutiques de l’Université de Montréal. Après un stage postdoctoral à l’Institut européen de pharmacie industrielle à Montpellier, elle est, depuis 1975, professeur à l’Université de Montréal. Ses enseignements portent sur la législation et l’éthique pharmaceutiques, notamment dans le secteur du développement du médicament. Depuis 1986, elle a exercé plusieurs fonctions administratives à l’Université dont celle d’adjointe au vice-recteur aux Affaires publiques et au développement. Elle est en détachement pour cinq ans à la Direction générale de la Santé environnementale et de la Sécurité des consommateurs de Santé Canada (ministère fédéral de la Santé) à titre de directeur intérimaire du Bureau de la Gestion des risques.

Demazure, Michel

Après des études supérieures à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm (1955-1959) et à l’Université de Princeton (É.-U., 1959-1960), deux années de service militaire, et deux années au CNRS en tant qu’attaché de recherche, Michel Demazure devient professeur en mathématiques dans diverses universités françaises ainsi qu’à l’École polytechnique. En 1991, il est nommé directeur du Palais de la Découverte à Paris, poste qu’il quitte en juin 1998 pour celui de président de la Cité des sciences et de l’industrie de la Villette, et de la Géode.

Dickenson, John

John Dickenson est directeur du Centre de l’espace H. R. MacMillan à Vancouver. Il a une formation initiale en économie. Il a débuté sa carrière en enseignant d’abord en Jamaïque et plus tard au Canada, où il a élaboré et implanté deux nouveaux programmes en économie urbaine. Son association avec le MacMillan Space Centre a commencé sur une base volontaire, mais a finalement abouti à une nouvelle et stimulante carrière dans l’éducation des sciences. Depuis sa nomination à titre de directeur en 1991, il prend part à de nombreux ateliers, séminaires et comités sur la culture scientifique et l’éducation, en plus d’être régulièrement consulté à propos de nouveaux projets de centres de sciences.

Doray, Pierre

Pierre Doray est professeur de sociologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et membre du Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST). Ses principaux champs de recherche sont la participation à l’éducation des adultes, les parcours étudiants et l’analyse des rapports entre économie et éducation. Outre le projet sur les parcours étudiants en sciences et technologie, il mène des recherches sur le développement de l’éducation des adultes et les politiques de formation professionnelle et technique.

Foisy, Martine

Martine Foisy est agente d’information au Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST). Elle a rédigé ce rapport dans le cadre de ses fonctions d’adjointe de la titulaire de la Chaire CRSNG/Alcan pour les femmes en sciences et génie du Québec.

Gemme, Brigitte

Brigitte Gemme est membre du Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST). Son principal champ de recherche est le développement de l’enseignement supérieur et particulièrement les parcours scolaires des étudiants de l’enseignement collégial en informatique.

Gibeau, Guy

Guy Gibeau détient un doctorat en sociologie de l’Université de Montréal et a effectué des recherches postdoctorales rattaché au département d’anthropologie de l’Université de Chicago. Ses travaux ont porté sur les relations entre les structures narratives et divers ordres de représentations et de pratiques sociales. Il est présentement adjoint au directeur des études au Cégep de Saint-Laurent.

Gingras, Yves

Yves Gingras est professeur titulaire au département d’histoire et directeur du Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Auteur de plusieurs volumes et de plus de 70 articles, ses travaux portent sur l’histoire et l’évaluation de la recherche universitaire et, plus généralement, sur la sociologie des sciences.

Göpfert, Winfried

Winfried Göpfert a débuté sa carrière à titre d’éditeur scientifique à la radio ainsi qu’à la télévision à Berlin. En 1990, il a été nommé professeur en journalisme scientifique à l’Institut de journalisme et de communications de masse de l’Université Libre de Berlin. Il s’intéresse particulièrement aux questions sur les médias et la santé publique ainsi que sur les reportages scientifiques dans les médias.

Gregory, Jane

Jane Gregory est professeur dans le cadre du programme de science et technologie au University College London. Elle est coauteur (avec Steve Miller) du livre Science in Public : Communication, Culture and Credibility (Plenum, 1998 ; Perseus 2000). Ses intérêts portent sur l’histoire et la sociologie de la science populaire, ainsi que sur le cosmologue et vulgarisateur Fred Hoyle.

Jantzen, Réal

Réal Jantzen est docteur d’État en sciences physiques. Il est un conseiller spécial du président de la Cité des sciences et de l’industrie. De plus, il a participé à la conception et à la réalisation de nombreuses expositions ainsi qu’à la création de la Cité des enfants, de la Cité des métiers en tant que directeur de la jeunesse et de la formation. Il est aussi l’organisateur de plusieurs colloques, de symposiums européens, en plus de contribuer à la conduite de diverses opérations et études internationales d’ingénieries.

Lavergnat, Jean

Jean Lavergnat est actuellement chargé de la définition d’une politique de conférences et de débats à la Cité des sciences et de l’industrie, notamment en tenant compte des débats de société induits par le développement contemporain des sciences et des techniques. Dans le même établissement parisien depuis l’époque des préparatifs d’ouverture, il a surtout travaillé aux relations avec les partenaires français – associatifs et régionaux – de culture scientifique et technique, ainsi qu’à l’élargissement des publics en direction des couches de population défavorisée.

Mergler, Donna

Donna Mergler est professeur titulaire au département des sciences biologiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et membre du Centre d’étude des interactions biologiques entre la santé et l’environnement (CINBIOSE), un centre collaborateur de l’Organisation mondiale de la santé et de l’Organisation panaméricaine de la santé (OMS-OPS). Elle occupe depuis mai 2002 le poste de directrice de l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM. Ses recherches, menées au Québec, au Canada et dans plusieurs pays d’Amérique latine, portent sur des effets précoces de l’exposition aux contaminants environnementaux, à partir de méthodes de recherche participatives et d’approche écosystémique à la santé humaine.

Miller, Jon D.

Jon D. Miller a mesuré la compréhension du public envers la science et la technologie aux États-Unis depuis deux décennies. De plus, il a examiné les facteurs associés au développement d’attitudes vis-à-vis de la science. Il est l’un des rares chercheurs aux États-Unis qui a étudié à la fois le développement des connaissances et des attitudes chez les adolescents et les jeunes adultes ainsi que les attitudes sur des échantillons nationaux d’adultes. Présentement, il est directeur et professeur du Centre des communications biomédicales à l’école de médecine de l’Université Northwestern. Il est aussi directeur du Centre international pour l’avancement de la culture scientifique.

Schiele, Bernard

Bernard Schiele est professeur au département des communications de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et membre du CIRST. Il poursuit des travaux de recherche sur le rôle et l’impact des médias dans les procédures de sociodiffusion des sciences et de la culture. Depuis plusieurs années, il s’attache tout particulièrement à l’étude de la culture scientifique et technologique et à la muséologie scientifique. Il a publié de nombreux articles sur ces questions et a participé à plusieurs colloques internationaux.

Trench, Brian

Brian Trench est directeur de département et professeur de journalisme et communication scientifique à l’École des communications (Dublin City University) en Irlande, ainsi que professeur depuis 1996 dans différentes universités européennes. Avant de se joindre à l’université, il a été journaliste à temps complet pendant plus de 20 ans, en tant qu’employé dans des médias nationaux et comme journaliste indépendant spécialisé en sciences et technologies. Il participe à des projets de recherche européens sur l’enseignement de la communication scientifique et sur le journalisme en ligne. Il est membre du Conseil irlandais des sciences, technologies et innovation (Irish Council for Science Technology and Innovation) qui conseille le gouvernement irlandais.

Vandelac, Louise

Professeur titulaire au département de sociologie et à l’Institut des sciences de l’environnement de l’Université du Québec à Montréal, Louise Vandelac est chercheur au Centre d’étude des interactions biologiques entre la santé et l’environnement (CINBIOSE), directrice du Groupe de recherche Technosciences du vivant et sociétés et participe à plusieurs organismes nationaux (Unesco entre autres). Marquées par l’interdisciplinarité et la démocratisation du savoir, ses nombreuses recherches, publications et conférences (enjeux et politiques publiques en santé, technosciences du vivant et environnement, etc.), l’ont également amenée à cofonder une large coalition citoyenne sur les questions d’eau (Eau-Secours !) et à coréaliser des documentaires (sur les OGM et le clonage) pour l’Office national du film du Canada.

© Presses de l’Université de Montréal, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Volume papier

leslibraires.fr
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search