Version classiqueVersion mobile

Raisons d’être

 | 
Solange Lefebvre

Les collaborateurs

Texte intégral

1 Paul Allen est professeur au Département des études théologiques de l’Université Concordia. Il est spécialiste des rapports entre science et religion, de la théologie systématique chrétienne, ainsi que des rapports entre foi et politique. Il a publié deux livres intitulés Ernan McMullin and Critical Realism in the Science-Theology Dialogue (Ashgate, 2006) et Catholicism and Science (Grenwood, 2008). Il a notamment publié des articles dans le Heythrop Journal of Theology et la revue Théologiques.

2 Mario Beauregard est chercheur agrégé aux départements de psychologie et de radiologie et membre du Centre de recherche en sciences neurologiques (CRSN) et du Centre de recherche en neuropsychologie et cognition (CERNEC) de l’Université de Montréal. Il est l’auteur de plus d’une centaine de publications en neurosciences, psychologie et psychiatrie. En 2000, Mario Beauregard a été choisi par le World Media Net comme l’un des « Cents pionniers du 21e siècle ». Il vient de publier chez Harper Collins un livre de vulgarisation intitulé The Spiritual Brain.

3 Hubert Doucet est professeur à la Faculté de théologie et des sciences des religions à l’Université de Montréal. Il enseigne aux Programmes de bioéthique et est directeur du Groupe de recherche en bioéthique (GREB). Il préside le comité d’éthique clinique du CHU Sainte-Justine et est responsable de l’unité d’éthique clinique de cet établissement. Au printemps 2008, il publie chez Fides Éthique du soin et personnes âgées malades. Repères pour les CHSLD.

4 Christian Downs a rédigé une thèse doctorale portant sur les aspects philosophiques et scientifiques de la Dogmatique pour la catholicité évangélique de Gérard Siegwalt pour laquelle il a reçu une mention d’excellence de la Faculté des études supérieures de l’Université de Montréal. Chercheur indépendant, il enseigne présentement les sciences dans le réseau public de l’Ouest de l’île de Montréal.

5 Jean Grondin est professeur de philosophie à l’Université de Montréal. Il a publié, entre autres ouvrages : L’universalité de l’herméneutique (PUF, 1993) ; Introduction à la métaphysique (PUM, 2004) ; L’herméneutique (« Que sais-je ? », 2006).

6 Georges Hélal est professeur retraité du Département de philosophie de l’Université de Montréal où il a enseigné de 1961 à 2005. Il a publié deux livres : L’homme, l’inconscient, le réel vital en 1977 et La philosophie comme panphysique en 1979. Il termine actuellement un ouvrage qui fait la somme de ses réflexions sur des questions touchant principalement la métaphysique, l’anthropologie philosophique et la religion.

7 Solange Lefebvre est professeure titulaire à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire religion, culture et société. Elle occupe également le poste de directrice du Centre d’études des religions de l’Université de Montréal (CÉRUM) depuis sa fondation en 2000. Solange Lefebvre a notamment mené des recherches sur la sécularisation, sur les rapports de générations, la religion dans la sphère publique et les rapports en sciences et religions. Elle a récemment publié La religion dans la sphère publique (PUM, 2005).

8 Louis Lessard est physicien au Département de physique de l’Université de Montréal. Après des années de recherche en physique nucléaire et des particules, il fait maintenant partie d’un projet interuniversitaire de détection de la matière sombre (projet PICASSO) et s’intéresse aux questions de cosmologie et à l’astrophysique des particules. Avec d’autres membres de l’équipe PICASSO, il a publié quelques articles sur la détection de la matière sombre et sur les limites expérimentales que la technologie actuelle permet d’atteindre dans ce domaine.

9 Normand Mousseau est professeur de physique et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en physique numérique des matériaux complexes à l’Université de Montréal. Ses travaux portent principalement sur les propriétés structurales et dynamiques des matériaux désordonnés, des verres et des protéines. Il s’intéresse également à la place de la science dans la société et à l’impact de la complexité sur la façon de pratiquer la science. Il publie également un billet sur le site « Science, on blogue ! » de l’Agence Science-Presse.

10 Peter Odabachian est doctorant au Département de philosophie de l’Université de Montréal. Il prépare actuellement une thèse sur l’apport de Hegel à une herméneutique du présent.

11 Gérard Siegwalt a été professeur de théologie systématique à la Faculté de théologie protestante de l’Université Marc Bloch de Strasbourg de 1968 à 1997. Membre de plusieurs Commissions d’Églises et autres, Gérard Siegwalt a participé à de nombreux travaux interdisciplinaires et interuniversitaires, en particulier avec des scientifiques naturalistes, des économistes, des philosophes et des théologiens. Il rédige, depuis 1986, une Dogmatique pour la catholicité évangélique – seule entreprise du genre dans le monde francophone – où il s’efforce d’affronter les principaux défis auxquels la foi se voit confrontée aujourd’hui.

12 Heather Stephens a œuvré comme chercheure agrégée en anatomie à l’Université de Montréal où elle a reçu un doctorat pour ses travaux en neurobiologie des maladies neuromusculaires. Elle est registrar et academic vice-president à l’Institut Thomas More de Montréal où elle a suivi et créé une centaine de cours en sciences et humanités, notamment sur les rapports entre science et religion.

© Presses de l’Université de Montréal, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search