Version classiqueVersion mobile

Le Japon au travail

 | 
Bernard Bernier
, 
Vincent Mirza

Chapitre 3. Crise, nationalisme et totalitarisme (1920-1945)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les années 1920 : la croissance et les récessions économiques

La fin de la Première Guerre mondiale a entraîné des problèmes majeurs pour l’économie japonaise. En effet, durant la guerre, les produits japonais avaient envahi le marché asiatique, en particulier dans le secteur des textiles. De plus, les producteurs japonais avaient vendu aux pays européens des machines et des armements. Mais avec la fin de la guerre, ces marchés se sont taris graduellement. En outre, l’expansion rapide des exportations et de la production, dans les années de guerre, avait entraîné une forte hausse des prix intérieurs, surtout en 1917, une hausse qui n’a pas eu son pendant du côté des salaires. Selon Hane (1972 : 396), le salaire réel en fonction des prix avait diminué d’un indice 100 en 1914 à 68 en 1918. Le décalage entre prix et salaires a entraîné beaucoup de misère, ce qui a culminé dans les émeutes du riz en 1918.

Entre janvier 1917 et juin 1918, le prix du riz a doublé. N’ayant ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search