Version classiqueVersion mobile

Le Japon au travail

 | 
Bernard Bernier
, 
Vincent Mirza

Chapitre 2. Discipline, résistance et répression (1868 et 1920)

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le développement et la mise en place des rapports capitalistes (1868-1900)

La politique d’industrialisation imposée par le gouvernement de Meiji après 1868 faisait partie d’une stratégie étatique d’indépendance nationale à tout prix associée à la volonté de protéger le pays contre l’impérialisme. De ce fait, l’économie devenait un des aspects d’une politique globale de sécurité nationale. Dans cette optique, les dirigeants japonais ont adopté les enseignements de l’école allemande dite de l’économie nationale, qui insistait sur l’appréhension de l’économie comme partie d’une politique de défense nationale (Boulanger, 2002). Du point de vue des dirigeants politiques, auxquels se sont plus tard associés les chefs de grandes entreprises, l’économie ne pouvait être isolée de la stratégie politique et militaire globale. Toutes les politiques dans le domaine de l’économie devaient respecter les exigences de l’indépendance nationale. C’est donc dans ce cadre qu’il faut analyser les...

© Presses de l’Université de Montréal, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search