Version classiqueVersion mobile

Partita pour Glenn Gould

 | 
Georges Leroux

Éléments bibliographiques

Texte intégral

1. Écrits de Glenn Gould

Gould, Glenn, Entretiens avec Jonathan Cott, traduit et présenté par Jacques Drillon, Paris, Jean-Claude Lattès, 1983 (Première publication en 1977 dans la revue Rolling Stone et réédité ensuite par Jonathan Cott, Conversations with Glenn Gould, Boston, Little & Brown, 1984).

Gould, Glenn, et al., Glenn Gould: Variations, edited by John McGreevy, Toronto, Doubleday, 1983.

Gould, Glenn, The Glenn Gould Reader, edited with an Introduction by Tim Page, Toronto, Lester & Orpen Dennys, 1984.

Gould, Glenn, Écrits. Tome I. Le dernier puritain ; Tome II. Contrepoint à la ligne, réunis, présentés et traduits de l’anglais par Bruno Monsaingeon, Paris, Fayard, 1983-1985.

Gould, Glenn, Non, je ne suis pas du tout un excentrique. Un montage de Bruno Monsaingeon, Paris, Fayard, 1986.

Gould, Glenn, Lettres, Lettres réunies, présentées et annotées par Ghyslaine Guertin et John P. L. Roberts, avec la collaboration de Valerie Verity et Jean-Jacques Nattiez, traduction de l’anglais par Annick Duchâtel, Paris, Christian Bourgois éditeur, « Musique/Passé/Présent », 1992.

Gould, Glenn, La série Schönberg, texte établi et présenté par Ghyslaine Guertin, tr. de l’anglais par Caroline Guindon, notes de Ghyslaine Guertin et Stéphane Roy, Paris, Christian Bourgois, « Musiques », 1998.

Gould, Glenn, Journal d’une crise, suivi de Correspondance de concert, présenté par Bruno Monsaingeon. Paris, Fayard, 2002.

2. Biographies et études

Bazzana, Kevin, Glenn Gould: The Performer in the Work, Oxford, Clarendon Press, 1997.

Bazzana, Kevin, Wondrous Strange. The Life and Art of Glenn Gould, Toronto, McLelland and Stewart, 2003 (tr. fr. par Rachel Martinez, Montréal, Éditions du Boréal, 2004).

Bazzana, Kevin, Payzant, Geoffrey et Beckwith, John, « Gould, Glenn », Encyclopedia of Music in Canada/Encyclopédie de la musique au Canada, publié par la Canadian Encyclopedia/Encyclo pédie canadienne, 2e édition, 2002 ; nouvelle édition revue et disponible en ligne, 2007.

Bergman, Rhona, The Idea of Gould, Philadelphie, Lev Publishing, 1999.

Canning, Nancy, A Glenn Gould Catalog, Westport (CT), Greenwood Press, « Discographies, vol. 50 », 1992.

Carroll, Jock, Glenn Gould. Some Portraits of the Artist as a Young Man, Toronto, Stoddart, 1995.

Friedrich, Otto, Glenn Gould. A Life and Variations, New York, Random House, 1989.

Guertin, Ghyslaine (dir.), Glenn Gould pluriel, Montréal, Louise Courteau éditrice, 1988.

Hjartarson, Paul, « Of Inward Journey and Interior Landscapes: Glenn Gould, Lawren Harris and the “Idea of the North” », Essays on Canadian Writing, 59, 1996, p. 65-86.

Kazdin, Andrew, Glenn Gould at Work: Creative Lying, New York, E. P. Dutton, 1989.

Leroux, Georges, « La représentation du génie », dans Guertin, Ghyslaine (dir.), Glenn Gould pluriel, Montréal, Louise Courteau éditrice, 1988, p. 23-39.

Leroux, Georges, « La nécessité d’être seul. À propos de la Trilogie de la solitude de Glenn Gould », dans Melançon, Benoit et Popovic, Pierre (dir.), Miscellanées en l’honneur de Gilles Marcotte, Montréal, Éditions Fides, 1995, p. 197-210.

Leroux, Georges, « Les mains de Glenn Gould », dans Calabrese, Giovanni (dir.), Prodige de la main, Montréal, Éditions Liber, 2006, p. 135-140.

Leroux, Georges, « Musique et forme de vie. L’art de Glenn Gould dans sa vie même », dans Guertin, Ghyslaine (dir.), Variations sur des thèmes de Gould, Montréal, Louise Courteau éditrice, 2007, sous presse.

Marcotte, Gilles, « Glenn Gould, la grandeur, le Canada », Liberté, no 168, décembre 1986, p. 32-37.

Mcneilly, Kevin, « Listening, Nordicity, Community: Glenn Gould’s “The Idea of the North” », Essays on Canadian Writing, 59, 1996, p. 87-104.

Nattiez, Jean-Jacques, « Gould singulier : structure et atemporalité dans la pensée gouldienne », dans Guertin, Ghyslaine (1988), op. cit., p. 57-82.

Ostwald, Peter F., Glenn Gould. The Ecstasy and Tragedy of Genius, With a Foreword by Oliver Sacks, New York et Londres, W.W. Norton and Company, 1997. (tr. fr. par Christian Dumais-Lvowski et Lise Deschamps Ostwald, Arles, Actes Sud, 2003).

Page, Tim, Glenn Gould. Une vie en images, Préface de Yo Yo Ma, tr. de l’anglais par Robert Macia, Montréal et Paris, Éditions Flammarion, 2002.

Payzant, Geoffrey, Glenn Gould. Music and Mind, Toronto, Van Nostrand Reinhold, 1978 (tr. fr. par Laurence Minard et Th. Shipiatchev, Paris, Fayard, 1985).

Roberts, John P. L. (dir.), The Art of Glenn Gould: Reflections on a Musical Genius, Toronto, Malcolm Lester Books, 1999.

Schneider, Michel, Glenn Gould. Piano solo. Aria et trente variations, Paris, Gallimard, « L’un et l’autre », 1988.

3. Autres références

Beach, David W., Aspects of Unity in Bach’s Partitas and Suites. An Analytical Study, Rochester, (NY), Rochester University Press, « Eastman Studies in Music », 2005.

Bernhard, Thomas, Le naufragé, tr. de l’allemand par Bernard Kreiss, Paris, Gallimard, « Du monde entier », 1986.

Blumengerg, Hans, La Passion selon saint Mathieu, tr. fr. par Henri-Alexis Baatsch et Laurent Cassagnau, Paris, L’Arche, 1996.

Brendel, Alfred, Le voile de l’ordre. Entretiens avec Martin Meyer, tr. de l’allemand par O. Mannoni, Paris, Christian Bourgois, 2002.

Davis, Ann, The Logic of Ecstasy. Canadian Mystical Painting 1920-1940, Toronto, University of Toronto Press, 1992.

Girard, François, Trente-deux Films brefs sur Glenn Gould, 1994.

Housser, Frederick B., A Canadian Art Movement. The Story of the Group of Seven, Toronto, Macmillan, 1926.

Kivy, Peter, Music Alone. Philosophical Reflections on the Purely Musical Experience, Ithaca, Cornell University Press, 1990.

Menuhin, Yehudi, Unfinished Journey, Londres, MacDonald and Janies, 1976.

Riley, Charles A., The Saints of Modern Art. The Ascetic Ideal in Contemporary Painting, Sculpture, Architecture, Music, Dance, Literature and Philosophy, Hanover, New England University Press, 1998.

Santayana, George, The Last Puritan. A Memoir in the Form of a Novel, New York, Scribner’s Sons, 1936.

Scheler, Max, Le saint, le génie, le héros, tr. de l’allemand par E. Marmy, Lyon et Paris, Emmanuel Vitte, 1958.

Sōseki, Natsume, The Three Cornered World, translated by Alan Turney, Washington, Regnery Gateway, Unesco Collection of Representative Works. Japanese series, 1970 (Kusa Makura, 1906 ; L’oreiller d’herbes, tr. fr. par René de Ceccaty et Ryöji Nakamura, Paris, Éditions Rivages, 1987).

Spitta, Philipp, Johann Sebastian Bach. HisWork and Influence on the Music of Germany, 1685-1750, transl. from the german by Clara Bell and J. A. Fuller Maitland, New York, Dover, 1951; édition allemande originale en 2 volumes, Leipzig, 1873-1879.

Wittgenstein, Ludwig, Remarques mêlées, tr. fr. de Gérard Granel, Paris, Flammarion, « Collection GF », 2002.

Yeardsley, Bach and the Meaning of Counterpoint, Cambridge, Cambridge University Press, 2002.

© Presses de l’Université de Montréal, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search