Version classiqueVersion mobile

Mythe et philosophie à l'aube de la Chine impériale

 | 
Charles Le Blanc
, 
Rémi Mathieu

Les Auteurs

Texte intégral

1Anne CHENG est chercheur au Centre National de la Recherche Scientifique et chargée d’enseignement à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales. Elle s’intéresse tout particulièrement à la philosophie confucéenne. En plus de nombreux articles, on remarque, au nombre de ses publications, Entretiens de Confucius (Seuil, 1981) et Étude sur le confucianisme Han (Collège de France, 1985).

2Charles LE BLANC est directeur du Centre d’études de l’Asie de l’Est de l’Université de Montréal. Ses recherches portent sur les courants intellectuels des Han occidentaux (-206 à +8). Outre ses articles, il a publié Huai-nan Tzu. Philosophical Synthesis in Early Han Thought (Hong Kong University Press, 1985) et, avec Susan Blader, Chinese Ideas about Nature and Society. Studies in Honour of Derk Bodde (Hong Kong University Press, 1987).

3Rémi MATHIEU est chercheur au Centre National de la Recherche Scientifique. Il concentre ses recherches sur la mythologie et la littérature fantastique de la Chine ancienne et médiévale. Il compte à son actif Étude sur la mythologie et l’ethnologie de la Chine ancienne (Collège de France, 1983) et Anthologie des mythes et légendes de la Chine ancienne (Gallimard, 1989).

4Nathalie PHAM est en rédaction de thèse de doctorat à l’École Pratique des Hautes Études. En plus de nombreuses recensions dans la Revue Bibliographique de Sinologie, elle a publié « Le Fleurissement de l’intérieur (Zhu Xi) », Hexagrammes (1986) et, « Un manuscrit chinois découvert à Circa près de Khotan », Cahiers d’Extrême-Asie (1987).

5Isabelle ROBINET est professeur au Département d’études chinoises de l’Université de Provence. Spécialiste reconnue du taoïsme, elle s’intéresse à ses aspects tant philosophiques que religieux. On remarque, parmi ses nombreux écrits, la Révélation de Shangqing dans l’histoire du taoïsme (Collège de France, 1984) et Histoire du taoïsme des origines au XIVe siècle (Cerf, 1991).

6Réal ROY termine des études supérieures en biologie et en sinologie à l’Université de Montréal. Il s’intéresse aux aspects philosophiques de l’environnement aussi bien en Chine qu’en Occident. Il a publié « L’Idée de Dieu chez Thomas d’Aquin et l’idée de li chez Zhu Xi », Laval Théologique (1986).

7Chantal ZHENG est professeur au Département d’études chinoises de l’Université de Provence. Ses recherches portent principalement sur la mythologie chinoise ancienne et sur l’ethnologie des Paiwan de Formose. Elle a participé au Lexique français-chinois de la physique (Université de Provence, 1988) et publié Mythes et croyances du monde chinois primitif (Payot, 1989).

© Presses de l’Université de Montréal, 1992

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search