Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Workshop Marrakech

 | 
Philippe Poullaouec-Gonidec

Chapitre 3. À propos du Workshop_atelier/Terrain...

Croisement de regards

Salima Elmandjara

Texte intégral

1Le site de la palmeraie de Marrakech, dont la haute teneur paysagère est actuellement mise en péril, a tout au long du Workshop_Atelier/terrain suscité l’intérêt et l’implication des étudiants et enseignants issus d’horizons culturels et disciplinaires variés. Sur le plan pédagogique, ce croisement de regards a non seulement permis aux participants de se confronter à une diversité d’approches mais aussi de mesurer la pertinence de leur exclusivité.

2En effet, au commencement de la session, les étudiants avaient tendance à fonder sur leurs provenances culturelles ou disciplinaires la validité de leurs analyses. Mais au fur et à mesure que les discussions se déroulaient certains groupes parvenaient à élaborer une synthèse qui puisait son sens dans une vision complémentaire des différents points de vue. Ils ont ainsi eu l’occasion de légitimer tout en relativisant les différents apports concourant à une intervention paysagère. En fait, au-delà de l’invitation à écouter l’autre, c’est à un relativisme disciplinaire et culturel que les étudiants ont été conviés durant ce Workshop et ce, non pas à travers un discours théorique, mais d’une expérience vécue.

3Maintenant, si l’intervention paysagère a pu ici être assimilée à une assistance portée à un site en difficulté, il est important que les étudiants non paysagistes (étudiants en architecture, en urbanisme, en agronomie et en tourisme) saisissent que l’objet de la démarche paysagère ne saurait se limiter à des actions de correction ou d’embellissement apportées a posteriori sur un territoire fragilisé. En effet, l’une des ouvertures offertes par la dimension paysagère aujourd’hui repose sur l’opportunité proposée de réfléchir sur la relation entretenue par l’humain avec son environnement. Pour ce faire, une démarche privilégiant l’implication d’intervenants venant de champs disciplinaires différents est incontournable pour aborder la nature complexe de ce nouveau rapport. C’est là l’un des atouts de ce Workshop_ Atelier/terrain qui, au-delà de l’espace de rencontre et d’échange qu’il s’est révélé être, a montré aux participants non paysagistes l’importance de chacune des dimensions à associer à une réflexion sur le paysage.

Table des illustrations

URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/15391/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 145k

© Presses de l’Université de Montréal, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540