Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Workshop Marrakech

 | 
Philippe Poullaouec-Gonidec

Chapitre 2. La palmeraie en projets de paysage

La palmeraie redynamisée

Khadija Benis, Anissa Madiane, Csilla Pordany-Horvath et Fiorentina Torchia

Texte intégral

ZONE D’INTERVENTION

ZONE D’INTERVENTION

1La palmeraie d’aujourd’hui est un espace désarticulé en proie à une spéculation féroce, multipliant ici et là les incohérences et les contrastes frappants. L’occupation récréotouristique et urbaine s’y déploie de plus en plus de sorte qu’on peut craindre le pire pour son intégrité future. L’intentionnalité du projet vise à rééquilibrer les rapports de forces à l’origine des clivages marquant l’espace de la palmeraie, tantôt berceau du gratin international, tantôt foyer de misère sociale.

2La proposition développée tente de répondre à trois objectifs majeurs : neutraliser l’expansion urbaine dans la palmeraie, déprivatiser et ouvrir le site à la population de Marrakech et, enfin, permettre le tissage de nouveaux liens entre ta ville et la palmeraie.

3Plus précisément, elle développe une zone critique située à la fois à la lisière du nouveau pôle touristique grandissant et traversée par le circuit touristique existant. Comme action principale, le projet met de l’avant la requalification de certains douars existants en sites d’activités éducatives et culturelles : les autres douars devraient être utilisés à des fins agricoles afin de préserver les terres arables dans la palmeraie. Pour certains d’entre eux, l’implantation d’un agro-musée coordonnera les visites de sensibilisation à travers les khettaras. Ces initiatives auraient des retombées positives sur les populations locales dans la mesure où elles entraîneraient leur participation au développement du projet communautaire et, à plus grande échelle, du projet de territoire. Enfin, des espaces satellitaires aux douars requalifiés deviendraient des aires de repos et de spectacle. Il est espéré que ces actions prototypes, dans la mesure où elles auraient fait leurs preuves, devraient évoluer progressivement jusqu’à couvrir et préserver l’ensemble du territoire.

SCHÉMA DIRECTEUR GLOBAL

SCHÉMA DIRECTEUR GLOBAL

Le schéma directeur global propose une réorientation des axes de circulation vers l’oued Tensift en traitant des bandes verticales traversant l’espace de la palmeraie sur toute sa largeur, créant ainsi de nouveaux liens entre les sites et la population de Marrakech, acteur de plus en plus absent du paysage humain de la palmeraie. Les interventions aux abords de ces axes visent d’abord et avant tout à valoriser ce qui y subsiste aujourd’hui.

4PLAN D’INTERVENTION

DOUAR À PRÉDOMINANCE AGRICOLE

DOUAR À PRÉDOMINANCE AGRICOLE

Implantation d’un agro-musée coordonnant les visites à travers les khattaras afin de sensibiliser les visiteurs non seulement à l’évolution du système d’irrigation mais également à l’importance de l’héritage rural de la palmeraie.

HALTES DE REPOS

HALTES DE REPOS

Espace de rencontre des citadins, ce lieu aspire au calme et à la quiétude. Culture, artisanat et plaisir des yeux se mêlent dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Véritable havre de paix, ce cadre accueillant réveille les sens et favorise l’échange.

DOUARS REQUALIFIÉS EN « VILLAGES D’ARTISANAT »

DOUARS REQUALIFIÉS EN « VILLAGES D’ARTISANAT »

Les douars seraient transformés en « village d’artisanat » capables d’accueillir ateliers d’artisans, espaces de production, écoles de poterie, de tissage, de gravure, etc. Des kiosques seraient aménagés afin de mettre en marché les différents produits venant des différents ateliers tandis que d’autres auraient une vocation de galerie d’art. Ensemble, ils permettaient la création de cafés d’artistes servant de lieux ce rencontre pour les marrakchis. Plusieurs places publiques à l’air libre permettraient la présentation de prestations musicales et théâtrales.

Table des illustrations

Titre OBJECTIFS
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/15372/img-1.jpg
Fichier image/, 132k
Titre ZONE D’INTERVENTION
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/15372/img-2.jpg
Fichier image/, 124k
Titre SCHÉMA DIRECTEUR GLOBAL
Légende Le schéma directeur global propose une réorientation des axes de circulation vers l’oued Tensift en traitant des bandes verticales traversant l’espace de la palmeraie sur toute sa largeur, créant ainsi de nouveaux liens entre les sites et la population de Marrakech, acteur de plus en plus absent du paysage humain de la palmeraie. Les interventions aux abords de ces axes visent d’abord et avant tout à valoriser ce qui y subsiste aujourd’hui.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/15372/img-3.jpg
Fichier image/, 140k
Titre PROGRAMME
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/15372/img-4.jpg
Fichier image/, 252k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/15372/img-5.jpg
Fichier image/, 296k
Titre DOUAR À PRÉDOMINANCE AGRICOLE
Légende Implantation d’un agro-musée coordonnant les visites à travers les khattaras afin de sensibiliser les visiteurs non seulement à l’évolution du système d’irrigation mais également à l’importance de l’héritage rural de la palmeraie.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/15372/img-6.jpg
Fichier image/, 152k
Titre HALTES DE REPOS
Légende Espace de rencontre des citadins, ce lieu aspire au calme et à la quiétude. Culture, artisanat et plaisir des yeux se mêlent dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Véritable havre de paix, ce cadre accueillant réveille les sens et favorise l’échange.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/15372/img-7.jpg
Fichier image/, 268k
Titre DOUARS REQUALIFIÉS EN « VILLAGES D’ARTISANAT »
Légende Les douars seraient transformés en « village d’artisanat » capables d’accueillir ateliers d’artisans, espaces de production, écoles de poterie, de tissage, de gravure, etc. Des kiosques seraient aménagés afin de mettre en marché les différents produits venant des différents ateliers tandis que d’autres auraient une vocation de galerie d’art. Ensemble, ils permettaient la création de cafés d’artistes servant de lieux ce rencontre pour les marrakchis. Plusieurs places publiques à l’air libre permettraient la présentation de prestations musicales et théâtrales.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/15372/img-8.jpg
Fichier image/, 361k

© Presses de l’Université de Montréal, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540