Version classiqueVersion mobile

Contestation et mondialisation

 | 
David Cameron
, 
Janice Gross Stein

Collaborateurs

Texte intégral

1David R. Cameron a étudié à l’Université de la Colombie-Britanique, puis à la London School of Economics. Après ses études, il occupe le poste de secrétaire adjoint pour les questions constitutionnelles au Bureau du Conseil privé du Canada et de sous-secrétaire adjoint au ministère des Affaires étrangères. En 1985, il est nommé vice-président de l’Université de Toronto. De 1987 à 1990, il est ministre adjoint au ministère des Affaires intergouvernementales à Queen’ Park et, depuis, continue de conseiller le gouvernement de l'Ontario sur des questions telles que la constitution, l’unité nationale et les dossiers intergouvernementaux. Il est actuellement professeur de science politique à l’Université de Toronto. Auteur de nombreux ouvrages consacrés à la théorie politique, au nationalisme et à la culture canadienne, il a été consultant en matière constitutionnelle auprès de plusieurs gouvernements étrangers.

2Ronald J. Deibert est professeur adjoint de science politique à l’Université de Toronto. Il s’est spécialisé dans les médias, la technologie et la politique internationale. Il est l’auteur de Parchment, Printing, and Hypermedia : Communications in World Order Transformations, (New York, Columbia University Press, 1997), ainsi que de nombreux articles consacrés à la politique de l’Internet, à la politique mondiale, à la politique spatiale, au postmodernisme et à l’épistémologie des sciences. Membre du comité de rédaction de la revue International Studies Perspectives, le Dr Deibert vient de terminer un livre (Network Security and World Order), consacré aux politiques de sécurité sur l'Internet. Ses centres d’intérêt portent également sur les réseaux de citoyens, la réalité virtuelle et les possibilités du cyberespace comme sphère publique mondiale.

3John Hannigan est professeur de sociologie à l’Université de Toronto. Il a effectué ses études à la Western Ontario University, puis à l’Ohio State University, où il a obtenu son doctorat en 1976. Le Dr Hannigan complète actuellement un mandat de trois ans comme secrétaire de l’Association canadienne de sociologie et d’anthropologie (ACSA). Il est l’auteur de Environnemental Sociology : A Social Constructionist Perspective (1995) et de Fantasy City : Pleasure and Profit in the Postmodern City (1998), l’un et l’autre publiés chez Routledge, ce dernier ouvrage ayant été sélectionné pour le John Porter Award 1999-2000 de l’ACSA. Il prépare actuellement un livre sur les thèmes du paysage urbain.

4Marc Raboy enseigne au département des communications de l’Université de Montréal, où il dirige le Laboratoire de recherche sur les politiques des communications depuis 1993. Il est l’auteur d’une douzaine de livres consacrés aux médias, parmi lesquels on peut citer Missed Opportunities : The Story of Canada’s Broadcasting Policy (Montréal, McGill-Queen’s University Press, 1990) et Public Broadcasting for the Twenty-first Century (Luton (G.-B.), University of Luton Press, 1996). Il est aussi chercheur associé au Programme d’études comparées sur le droit et les politiques relatifs aux médias de l’Université d’Oxford. Ancien président de l’Association canadienne de communication, il a été consultant auprès de la Commission mondiale sur la culture et le développement de l’UNESCO, de l’Institut européen pour les médias et de la Japan Broadcasting Corporation, ainsi qu’auprès d’organisations des secteurs public et privé au Canada. Son dernier livre, Global Media Policy for the New Millennium (Luton, University of Luton Press) est paru en 2002.

5Janice Gross Stein est directrice du Munk Centre for International Studies et professeure au département de science politique de l’Université de Toronto. Elle est spécialisée dans les domaines de la négociation et de la gestion des conflits. Ses plus récents livres sont Networks of Knowledge : Collaborative Innovation in International Learning (Toronto, University of Toronto Press, 2001) et The Cult of Efficiency (Toronto, Anansi, 2001). Janice Stein a été la conférencière Massey pour l’année 2001.

6Lloyd L. Wong est maître de conférences au département de sociologie de l’Université de Calgary. Diplômé de l’Université York, il a mené des recherches et enseigné en arts à l’Université de Colombie-Britannique, au Okanagan University College, avant d’être nommé à Calgary. Il mène actuellement une recherche dans le domaine du racisme, de l’immigration, de « l’entrepreneurship », du transnationalisme et de la citoyenneté. Parmi ses publications récentes, citons : « Globalization and Transnational Migration », paru dans International Sociology et « Chinese Immigrant Entrepreneurs in Vancouver », publié dans Canadian Ethnic Studies.

© Presses de l’Université de Montréal, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search