Version classiqueVersion mobile

Les relations ethniques en question

 | 
Jean Renaud
, 
Linda Pietrantonio
, 
Guy Bourgeault

Notes liminaires

Jean Renaud et Marie Mc Andrew

Texte intégral

1À l’image de la population en général, la communauté des chercheurs en sciences sociales a ressenti avec intensité les événements du 11 septembre 2001. Les chercheurs qui s’intéressent aux phénomènes d’immigration, d’intégration des immigrants, de gestion politique et juridique des frontières nationales et ethniques se sont aussi sentis concernés, en raison de l’objet de leurs recherches.

2Depuis sa fondation en 1991, le Centre d’études ethniques des universités montréalaises (CEETUM) est reconnu comme un foyer de recherche interdisciplinaire dans le domaine des relations ethniques. Il est composé de chercheurs et professeurs provenant de cinq institutions universitaires montréalaises, dont les recherches se déploient autour de trois axes principaux associés aux enjeux ethniques tragiquement révélés par les événements du 11 septembre dernier, soit citoyenneté, exclusion et racisme, immigration, pluriethnicité et nouvelles dynamiques sociales, rapports ethniques, éducation et formation.

3Dès le mois d’octobre, le CEETUM a mobilisé ses ressources afin d’organiser un colloque qui avait pour thème « Les événements du 11 septembre et les orientations de recherche en relations ethniques ». On ne s’étonnera pas que nous ayons ressenti de manière toute particulière la nécessité de réunir des experts de ce champ disciplinaire afin d’apprécier la teneur de ces événements et de tenter d’en mesurer les impacts sur divers plans, dont celui des orientations de recherche en relations ethniques. Le colloque s’est tenu à Montréal au mois de février dernier. Il a été organisé en collaboration avec Immigration et métropoles (IM), le centre de recherche interuniversitaire de Montréal sur l’immigration, l’intégration et la dynamique urbaine, dont le mandat porte spécifiquement sur la recherche liée à l’élaboration des politiques et des programmes dans le domaine. Le colloque fut l’occasion pour les chercheurs membres du CEETUM et de IM ainsi que d’autres chercheurs, québécois et étrangers, provenant de disciplines diverses des sciences sociales et des sciences de l’éducation, d’engager une réflexion commune sur les événements du 11 septembre et les questions qu’ils soulèvent en matière de recherche en relations ethniques.

4Le caractère composite du colloque, assuré autant par la variété des approches et des perspectives disciplinaires que par les nombreuses facettes se rapportant à ces événements et à leurs suites, a favorisé une mise en commun et le questionnement de nos savoirs, qu’il nous est apparu opportun de transmettre. Nous sommes heureux de vous inviter à partager nos analyses et nos interprétations de ces événements, à parcourir les résultats de nos réflexions – presque à chaud – dans les pages qui suivent.

Auteurs

Directeur (CEETUM)
Professeur au Département de sociologie de l’Université de Montréal et directeur du CEETUM depuis 1996. Ses travaux, réalisés à partir de grandes enquêtes longitudinales, portent sur l’établissement des immigrants et des demandeurs d’asile. L’an dernier, il rendait publique une étude portant sur les 10 ans d’établissement d’une cohorte d’immigrants arrivés en 1989 intitulée Ils sont maintenant d’ici !, parue aux Publications du Québec en 2001. Il travaille également sur la répartition spatiale des populations dans les zones urbaines. Il est enfin coresponsable de l’école d’été canadienne en analyse longitudinale, coparrainée par le CEETUM et le Centre interuniversitaire d’études démographiques (CIED).

Directrice (IM)
Professeure à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal. Elle est directrice d’immigration et métropoles, le Centre de recherche interuniversitaire de Montréal sur l’immigration, l’intégration et la dynamique urbaine. Elle est aussi directrice, depuis sa fondation, du Groupe de recherche sur l’ethnicité et l’adaptation au pluralisme en éducation (GREAPE) de l’Université de Montréal. Elle est l’auteure de nombreux articles, rapports de recherche et chapitres de livres. Elle vient de publier Immigration et diversité à l’école : Le débat québécois dans une perspective comparative, aux Presses de l’Université de Montréal.

© Presses de l’Université de Montréal, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search