Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Enseignement et recherche en santé publique

 | 
Benoît Gaumer
, 
Georges Desrosiers
, 
Jean-Claude Dionne

Avant-propos

Benoît Gaumer

Texte intégral

1Cet ouvrage n’aurait pas vu le jour sans les travaux antérieurs du Groupe de recherche sur l’histoire des institutions de santé publique du Québec de la fin du XIX siècle à nos jours, composé de Georges Desrosiers et Benoît Gaumer, mais aussi Othmar Keel, professeur titulaire au Département d’histoire de l’Université de Montréal. Les deux premiers chapitres ont été bâtis à partir d’un rapport de recherche et de deux articles parus précédemment dans le Bulletin canadien d’histoire de la médecine et la Revue d’histoire d’Amérique française, signés par les trois membres du groupe et présentés dans la bibliographie. Quant au chapitre 3, il doit beaucoup au travail de Céline Déziel, jeune historienne diplômée du Département d’histoire de l’Université de Montréal, décédée trop prématurément et assistante de recherche de Benoît Gaumer lors de la première publication en 1994 d’une histoire du Département d’administration de la santé de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, publiée à compte de ce département. Le chapitre 5 sur l’histoire du Département de médecine sociale et préventive constitue également une reprise d’un livre enregistré officiellement au Québec, écrit et publié par Georges Desrosiers à compte de son département. Tous ces premiers chapitres ont été enrichis par une relecture et vérification des principales pièces d’archives présentées à la fin de cet ouvrage, ainsi qu’au cours d’entretiens récents avec les principaux acteurs du DAS et du DMSP. Le chapitre 4 sur l’histoire du Département de santé environnementale et santé au travail est entièrement nouveau, rédigé par Jean Claude Dionne, terminant présentement un mémoire de maîtrise en histoire à l’Université de Montréal, et qui s’est joint avec bonheur aux deux premiers coauteurs. Les trois derniers chapitres sont également entièrement nouveaux, décrivant une histoire du secteur de la santé publique de la Faculté de médecine qui est encore en train de se faire et dessinant peut-être ce qui pourrait être les contours de l’avenir. Les trois auteurs remercient chaleureusement plusieurs acteurs actuels et passés de l’enseignement et de la recherche du secteur de la santé publique qui se sont prêtés avec bonne grâce et en toute transparence à un entretien, contribuant à la construction de ce livre. Il va sans dire que chacun des auteurs doit être tenu seul responsable des faits qu’il rapporte et des explications qu’il avance. Les auteurs n’ont qu’un seul regret, c’est de n’avoir pu s’entretenir avec plus d’actrices et d’acteurs et de n’avoir pu rendre compte de la contribution de nombre d’entre eux à la construction de ce secteur, chercheurs et enseignants, mais aussi le personnel de soutien, demeurés ainsi anonymes malgré notre bonne volonté et sans oubli volontaire.

Auteur

Diplômé en médecine et titulaire d’un doctorat en sciences humaines appliquées (histoire) de l’Université de Montréal. Professeur associé au Département d’administration de la santé de l’Université de Montréal, il s’intéresse à l’histoire de la santé publique et du système de santé du Québec et de la Tunisie. Bénéficiaire d’une subvention du Conseil de la recherche en sciences humaines du Canada, il développe présentement une histoire du système de santé du Québec à la période contemporaine.

© Presses de l’Université de Montréal, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter