Version classiqueVersion mobile

Guide de la recherche documentaire

 | 
Maryse Gagnon
, 
Francis Farley-Chevrier

Avant-propos

Texte intégral

1L’information est devenue l’un des grands enjeux de notre civilisation. À l’heure des guerres télédiffusées en direct, de la désinformation, de la convergence des médias et du déploiement planétaire d’Internet, nos vies sont exposées chaque jour à l’information, qu'elle soit vraie ou fausse, qu’elle cherche à nous éclairer ou à nous égarer.

2Mais une fois que l’on pénètre dans l’enceinte de l’université, l’information acquiert un nouveau statut. Plutôt que de nouvelles, nous parlons de savoir, de connaissance, de science. À l’université, le savoir est en continuelle avancée : les chercheurs et les professeurs consacrent des années à explorer un domaine précis pour mieux le connaître, pour transformer une parcelle d’inconnu en savoir qui sera transmis aux étudiants, à d’autres chercheurs, voire à un public élargi, par l’entremise d’articles, de conférences, de livres, de cours.

3C’est à partir du savoir acquis qu’il est possible d’approfondir un domaine ou de faire avancer une discipline. Ce savoir repose sur les rayons de la bibliothèque, il est stocké sur un CD-ROM ou il attend d’être consulté sur une page Web.

4Ce court ouvrage a pour objectif de proposer une démarche concrète qui permet de gagner temps et énergie en présentant les ressources documentaires adaptées aux besoins définis par le sujet de la recherche. De la consultation pertinente du catalogue d’une bibliothèque à l’interrogation efficace d’un moteur de recherche sur le Web, nous présentons à l’étudiant les principaux outils à sa disposition pour se documenter en vue de la rédaction de travaux universitaires.

5Toute recherche doit s’appuyer sur une stratégie bien élaborée. Dans un premier temps, il faut savoir ce qu’on cherche, ce qu’on désire savoir. Le premier chapitre propose une méthode pour définir un sujet de recherche, en déterminer les concepts et les manipuler pour entreprendre une recherche fructueuse.

6La recherche commence vraiment au moment de la consultation d’ouvrages de référence dont l’information générale — et parfois plus pointue — propose des pistes qui mèneront à une recherche plus élaborée. Le deuxième chapitre présente de façon succincte les différents types d’ouvrages de référence.

7La bibliothèque est un lieu extrêmement vivant : des dizaines de bibliothécaires s’affairent à faciliter l’accès des étudiants à une immense documentation, des milliers de nouveaux ouvrages enrichissent les collections chaque année et les nouvelles technologies de l’information sont mises à contribution pour faire de la bibliothèque le point névralgique de la recherche. Dans le troisième chapitre, nous décrivons les caractéristiques des outils de recherche disponibles à la bibliothèque (catalogue, bases de données, etc.), en plus de proposer quelques stratégies pour tirer le maximum de ses ressources, dont l’explication de notions utiles à la recherche.

8Internet ne remplace pas les autres modes d’accès à l’information : il les complète. Que ce soit pour dénicher des documents introuvables ou pour y découvrir les références à des documents qu’on ira ensuite consulter à la bibliothèque, la recherche dans Internet est pleine de promesses pour qui sait s’y prendre sans s’y perdre. Nous survolons au quatrième chapitre les différents canaux qui nous propulsent au cœur du Web, tout en spécifiant comment les utiliser pour mettre la main sur une documentation pertinente à une recherche universitaire et comment la reconnaître parmi l’information sans valeur ou inconsistante.

9Tout au long de l’ouvrage, des encadrés attirent l’attention du lecteur sur des notions-clés de la recherche d’information, sur des trucs pratiques et efficaces et sur des adresses de sites Web utiles.

10De nos jours, la réussite d’une recherche universitaire repose sur la maîtrise de plusieurs outils, et non d’un seul : il est difficile d’arriver à des résultats satisfaisants en se limitant à interroger un moteur de recherche dans Internet ou une base de données à la bibliothèque. C’est en connaissant les forces et les faiblesses des principales ressources pour la recherche, en sachant lesquelles sont en mesure de répondre le plus adéquatement à un besoin documentaire donné qu’on parvient à réunir une documentation de qualité qui pourra faire la différence entre un travail ordinaire et un travail remarquable.

11Note : Les adresses URL citées ont été vérifiées le 31 mai 2004.

Table des illustrations

URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14213/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 14k

© Presses de l’Université de Montréal, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search