Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Workshop Liban

 | 
Philippe Poullaouec-Gonidec

Chapitre 2. Le quartier Al-Wastani en projets de paysage

Camouflage agricole

Bernard Chedid, Rabih Ghorayeb, René Lapointe et Alessio Skikuli

Texte intégral

1L’étalement urbain, de plus en plus marqué, du quartier Al-Wastani est l’enjeu majeur du présent projet Ne se limitant plus au secteur remembré, I’étalement urbain s’étend de plus en plus vers les collines à l’est et les parcelles agricoles toujours existantes. Le projet tente le parti de la préservation du caractère agricole du site. Il veut s’assurer que les transformations dont il sera l’objet évolueront en respectant l’histoire du lieu.

ANALYSES

COUVERT VÉGÉTAL

COUVERT VÉGÉTAL

Le couvert végétal du secteur est caractérisé par l’activité agricole. Plusieurs terres sont en friche, signe de l’abandon de l’activité agricole.
D’autres supportent des cultures intensives comme celle de la banane, qui est de courte durée.

CADRE BÂTI

CADRE BÂTI

Le cadre bâti se densifie dans la médina et s’étend sur les collines. Le centre des terres agricoles est encore peu construit.

PARCELLAIRE

PARCELLAIRE

Le parcellaire du territoire agricole (centre de la carte) montre peu de modifications comparativement aux secteurs ayant subi un remembrement. Cette technique uniformise les superficies de terrain sans tenir compte du relief.

VOIES DE CIRCULATION

VOIES DE CIRCULATION

Les voies de circulation principales de la ville (er bleu) ne sort pas hiérarchisées. Aucune autre voie ne permet une circulation fluide dans la partie ouest de la ville.

STRATÉGIE

2Le projet propose, dans un premier temps, une implantation camouflée, à la limite inférieure du piedmont, d’équipements sociaux, culturels et communautaires. Ces équipements seraient reliés à la ville par une route existante transformée en route principale bordée d’une piste cyclable. Cet accès faciliterait les déplacements des usagers (résidants et touristes) hors du centre-ville vers ce nouvel espace public réinventé en permettant de faire I’expérience de différents paysages du secteur.

3Dans un second temps, la stratégie concerne une nouvelle façon de lotir les terres agricoles soumises au développement résidentiel par la préservation des traditions dans l’implantation des bâtiments et l’utilisation des végétaux.

4Ces éléments de stratégie pourraient contribuer, d’une part, à stimuler une économie locale spécialisée (par la réintroduction de cultures traditionnelles) en favorisant un nouveau type de tourisme et, d’autre part, à rapprocher les différentes classes sociales de ce secteur dans le partage des lieux à caractère public.

SURFACE DU PROJET

PROJET DE PAYSAGE

COUPE TRANSVERSALE

MODÉLISATION DES BÂTIMENTS IMPLANTÉS DANS LE PIEDMONT

5Les bâtiments offrent plusieurs perspectives en direction de la mer et de la végétation. Ils sont reliés à la ville par une route principale qui sera bordée d’une piste cyclable.

DÉVELOPPEMENT DU SECTEUR AGRICOLE RÉSIDENTIEL

6Développement du bâti et de l’agriculture prévu dans le secteur agricole résidentiel. L’implantation des nouveaux terrains résidentiels suivra les formes topographiques tout en conservant les lignes du parcellaire agricole.

IMPLANTATION / FONCTION DES BÂTIMENTS

7Les toits des bâtiments sont transformés en toits terrasses plantés d’espèces agricoles nouvellement réintroduites dans le secteur [Citrus [agrumes], Pistacia [pistaches], Ceratonia [caroube]). Ils servent à les camoufler tout en préservant le caractère agricole du lieu La programmation de ces bâtiments publics peut être variée : siège social des ONG amphithéâtre extérieur, belvédère, garderie, terrains sportifs piscine, centre multi-fonctionnel, etc.

Table des illustrations

Titre COUVERT VÉGÉTAL
Légende Le couvert végétal du secteur est caractérisé par l’activité agricole. Plusieurs terres sont en friche, signe de l’abandon de l’activité agricole.D’autres supportent des cultures intensives comme celle de la banane, qui est de courte durée.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14094/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 96k
Titre CADRE BÂTI
Légende Le cadre bâti se densifie dans la médina et s’étend sur les collines. Le centre des terres agricoles est encore peu construit.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14094/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 88k
Titre PARCELLAIRE
Légende Le parcellaire du territoire agricole (centre de la carte) montre peu de modifications comparativement aux secteurs ayant subi un remembrement. Cette technique uniformise les superficies de terrain sans tenir compte du relief.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14094/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 92k
Titre VOIES DE CIRCULATION
Légende Les voies de circulation principales de la ville (er bleu) ne sort pas hiérarchisées. Aucune autre voie ne permet une circulation fluide dans la partie ouest de la ville.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14094/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 88k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14094/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 224k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14094/img-6.jpg
Fichier image/jpeg, 784k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14094/img-7.jpg
Fichier image/jpeg, 68k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14094/img-8.jpg
Fichier image/jpeg, 540k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14094/img-9.jpg
Fichier image/jpeg, 128k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14094/img-10.jpg
Fichier image/jpeg, 84k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14094/img-11.jpg
Fichier image/jpeg, 224k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/14094/img-12.jpg
Fichier image/jpeg, 152k

© Presses de l’Université de Montréal, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540