Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

Workshop Tunisie

 | 
Philippe Poullaouec-Gonidec

Chapitre 2. Mahdia, carrières en projet de paysage

Trois entités paysagères

Dave Delarosbil, Madiha Chemsi, Raef Ben Salem e Michela Ekström

Testo integrale

ANALYSES DU TERRITOIRE

PÔLES PRINCIPAUX

  • Pôle touristique : la ligne des carrières constitue une liaison rectiligne directe entre cet important pôle existant au nord de la ville et celui de Rejich avec son futur développement touristique au sud.

  • Pôle urbain : la ligne des carrières est un seuil d’entrée qui se démarque dans la ville de Mahdia. Ce seuil est notamment traversé par la voie ferrée et deux accès routiers majeurs se dirigeant vers le centre-ville.

  • Pôle tertiaire : l’espace situé au nord du boulevard de l’Environnement est marqué par la concentration de nombreux équipements et services divers dont un hôpital, une cité universitaire, une gare.

  • Pôle futur « Marina » : le long de la côte méditerranéenne, se construira sous peu le nouveau projet de « Sebkha ben Ghayadha ».

DIVISION DU TERRITOIRE

ENTITÉ PAYSAGÈRE 1

1Tout d’abord, l’expansion de la densité d’urbanisation de la médina progresse dans la portion nord du site (nord du boulevard de l’Environnement) se dirigeant vers la ligne de crête.

ENTITÉ PAYSAGÈRE 2

2En deuxième lieu, la portion du site se situant entre le boulevard de l’Environnement et la route Boumerdes se caractérise par une densité urbaine moins forte qui s’estompe graduellement en direction des carrières.

ENTITÉ PAYSAGÈRE 3

3Finalement, la troisième phase de l’organisation de la ville est caractérisée par une densité d’urbanisation plus faible à proximité des carrières. Cette légère densification architecturale s’implante en bordure d’une large « mosaïque » de parcelles agricoles, qui occupe la majorité de la portion sud du site à létude.

ORGANISATION DE LA VILLE

4À titre de complément du deuxième schéma, celui-ci exprime visuellement la concentration et la densité qu’occupe l’urbanisation de la ville de Mahdia et montre de quelle façon cette densité de construction tend à s’implanter et à s’installer vers l’ouest de la ville (pastilles rouges).

5Une certaine densité d’urbanisation est présente le long de l’avenue 2 Mars. Cependant, cette urbanisation perd de son ampleur à proximité de la ligne des carrières.

6De plus, ce schéma démontre qu’il y a très peu de construction (résidences et autres) en périphérie de la zone utilisée pour différentes cultures de la terre.

7Par conséquent, ces trois schémas permettent d’orienter ce projet selon des données propres au site à létude, soit la ligne des carrières de Mahdia.

INTENTIONS DU PROJET
Ce projet vise l’intégration du cordon dunaire ponctué de carrières au sein du tissu urbain de la ville de Mahdia en tenant compte de la morphologie et de la composition caractérisant le site. De plus, ce projet a pour objectif de contribuer au processus de développement architectural, paysager et urbanistique de cette portion de l’agglomération de Mahdia.

STRATÉGIE

8En fonction de l’étude de l’organisation de la ville et de ses principaux pôles, notre stratégie d’aménagement s’articule autour des particularités physiques et identitaires qui définissent le site selon trois entités paysagères.

9Le dessin de la trame de l’urbanisation ainsi que la configuration rectiligne du parcellaire agricole existant sont à la base de l’articulation générale du projet.

PREMIÈRE ENTITÉ PAYSAGÈRE

10Conversion des carrières de cette zone en aménagement urbain, en fonction de la création d’une nouvelle centralité urbaine autour de ces dernières.

DEUXIÈME ENTITÉ PAYSAGÈRE

11Utilisation des carrières de cette zone en tant que parc public végétal. Inclusion de ces carrières au sein d’un grand parc, liant le pôle industriel à la ville existante. L’expansion de cette entité « verte » s’étend jusqu’à la sebkha afin d’insérer cette végétation à la densité urbaine existante de Mahdia.

TROISIÈME ENTITÉ PAYSAGÈRE

12Utilisation des carrières de cette zone en tant que parcours expérientiel, visant la découverte et la déambulation à travers une succession d’aménagements végétaux et architecturaux.

13Le parcours sollicite les cinq sens du visiteur en expérimentant de façon non conventionnelle les différentes cultures végétales proposées par les carrières.

14L’ajout d’annexes à certaines carrières ciblées a pour effet d’amplifier le potentiel microclimatique et de faire bénéficier les diverses cultures de la proximité de l’eau. L’extrémité de ces annexes est accessible par des routes de campagne donnant un accès à l’agriculteur.

15Ces trois entités paysagères combinées offrent dorénavant une route de crête ponctuée par des aménagements de carrières variés rendant les promenades inédites.

16L’ensemble de ce projet s’harmonise au centre de la ville de façon subtile par la plantation d’arbres en bordure des routes.

Ce schéma représente le potentiel de récupération de la pierre calcaire issue de l’extension de certaines carrières.

CROQUIS D’AMBIANCE

17L’aspect ouvert et libre des carrières est privilégié en positionnant géométriquement les végétaux sélectionnés. Utilisant l’espace de la carrière à son maximum, il est également proposé de procéder à certains agrandissements spontanés suivant la trame des parcelles agricoles existantes.

18La présence de la nappe phréatique contribue en grande partie à l’excellente croissance végétale à l’intérieur de ces carrières.

Les trois coupes de terrain ci-haut présentées expriment la profondeur et la forme de la carrière sélectionnée pour l’exercice.

L’eau provenant des carrières est utilisés et mise en évidence sous forme de canaux qui sillonnent l’intérieur des carrières. Les vestiges d’anciens puits romains ont inspiré la géométrie de la plantation des végétaux.

Indice delle illustrazioni

URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/13977/img-1.jpg
File image/, 60k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/13977/img-2.jpg
File image/, 76k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/13977/img-3.jpg
File image/, 84k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/13977/img-4.jpg
File image/, 256k
Legenda Ce schéma représente le potentiel de récupération de la pierre calcaire issue de l’extension de certaines carrières.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/13977/img-5.jpg
File image/, 64k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/13977/img-6.jpg
File image/, 296k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/13977/img-7.jpg
File image/, 144k
Legenda Les trois coupes de terrain ci-haut présentées expriment la profondeur et la forme de la carrière sélectionnée pour l’exercice.
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/13977/img-8.jpg
File image/, 84k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/13977/img-9.jpg
File image/, 100k
URL http://books.openedition.org/pum/docannexe/image/13977/img-10.jpg
File image/, 313k

Autori

APA-UdeM – CANADA

UCAM – MAROC

ÉNAU – TUNISIE

DiAR-La Sapienza - ITALIE

© Presses de l’Université de Montréal, 2008

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Acquista