Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Workshop Tunisie

 | 
Philippe Poullaouec-Gonidec

Préface

Taïb Aloui

Texte intégral

1J’ai eu le plaisir et l’honneur d’assister à la 3e édition du Workshop_atelier/terrain (WAT_2006) de la ville de Mahdia organisé par la direction de la Chaire UNESCO en paysage et environnement de l’Université de Montréal - Canada-, et présenté sous le thème « Mahdia - Carrières en projets de paysage ».

2Je voudrais exprimer ma vive gratitude aux initiateurs de ce workshop, notamment Monsieur Philippe Poullaouec-Gonidec, titulaire de la Chaire UNESCO en paysage et environnement de l’Université de Montréal, pour avoir choisi la Tunisie, havre de paix, terre de dialogue et d’interculturalité ainsi que forum de civilisations, de cultures et de modernité, pour l’organisation de cette manifestation.

3Comme il convient de dénoter, en faveur de cet échange fructueux d’expériences et d’idées, d’éminents universitaires et étudiants venus des pays frères et amis ont montré aussi bien au séminaire que dans le WAT une compétence réelle et une capacité reconnue. Que tous veuillent trouver ici l’expression de ma reconnaissance.

4La tenue de ce WAT est, à mes yeux, parfaitement en phase avec la mise en oeuvre du programme de notre président Monsieur Zine El Abidine Ben Ali pour la Tunisie de demain. Ce programme définit des objectifs à atteindre dans plusieurs domaines, particulièrement l’aménagement du territoire, la protection de l’environnement et la stimulation de la coopération internationale décentralisée.

5Je constate avec beaucoup de satisfaction que cette manifestation a eu le grand mérite d’être un lieu privilégié de rencontres, de dialogues, de partages, de communications scientifiques, d’amitié et de convivialité.

6Ce Workshop_atelier/terrain, qui représente pour nous un levier important pour la coopération entre le milieu universitaire et les collectivités locales, a livré, pour la ville de Mahdia, dix Projets d’aménagement et de paysage des carrières à travers une perspective de développement durable, dont trois ont été couronnés par des prix.

7J’encourage tellement les étudiants et je formule le voeu que ces idées et réflexions engagées à Mahdia prennent forme et permettent de contribuer à l’amélioration du cadre de vie dans la ville de Mahdia.

8J’espère que d’autres rencontres de cette qualité auront lieu à Mahdia et je remercie tous les collaborateurs du réseau scientifique international de la Chaire UNESCO en paysage et environnement de l’Université de Montréal de leur soutien, de leur présence et de leur substantielle participation.

Auteur

Gouverneur de Mahdia

© Presses de l’Université de Montréal, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter