Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le 1% le plus riche

 | 
Nicolas Zorn

Deuxième partie. L'évolution du premier centile

Chapitre 3. L’évolution modeste du 1 % le plus riche au Québec

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’étude de l’évolution des revenus des plus riches est un champ de recherche en ébullition depuis une quinzaine d’années. Avant les travaux amorcés par Thomas Piketty à la fin des années 1990, il était difficile de séparer le bon grain de l’ivraie, puisque les bases de données sur la distribution des revenus étaient disparates dans leur méthodologie, et irrégulières tant à l’échelle des pays que des périodes temporelles qu’elles couvraient. D’ailleurs, elles ne séparaient que très rarement la distribution des revenus du travail et du capital. Plus important encore, les données sur les individus et les ménages les plus fortunés étaient collectées à partir de sondages, qui tendent à sous-estimer largement les revenus des plus nantis.

La méthode réactualisée1 par Piketty consiste à calculer l’évolution annuelle de la part des revenus de marché (les revenus avant impôts et transferts) captée par les catégories de revenus les plus élevés (10 %, 5 %, 1 %, 0,1 %, 0,01 %) sur une longue péri...

© Presses de l’Université de Montréal, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540