Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le 1% le plus riche

 | 
Nicolas Zorn

Première partie. Pourquoi le 1 % le plus riche des pays développés a-t-il emprunté deux chemins différents ?

Chapitre 1. Le rôle décisif des institutions

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comment expliquer l’accroissement, parfois très important, des hauts revenus ? La littérature sur le sujet offre plusieurs explications, mais certaines sont plus convaincantes que d’autres. Les théories qui tentent de comprendre l’évolution du 1 % le plus riche se classent essentiellement selon deux grandes approches : la première attribue les changements aux mécanismes de marché (changements économiques) et la seconde aux autres institutions économiques et politiques.

Les théories des mécanismes de marché

Certaines théories soutiennent que les fulgurants progrès technologiques des dernières décennies favoriseraient surtout les travailleurs très qualifiés, soit les salariés déjà les mieux rémunérés. De façon complémentaire, la théorie des « superstars » soutient que la mondialisation a élevé le niveau de la concurrence entre entreprises ; pour survivre et réussir, elles doivent employer et retenir les « meilleurs » travailleurs et dirigeants, et leur permettent d’exi...

© Presses de l’Université de Montréal, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540