Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le 1% le plus riche

 | 
Nicolas Zorn

Table des matières

Pierre Fortin

Préface

Introduction

Qui fait partie du 1 % ?
Ces riches sont-ils de « vrais » riches ?
Et les inégalités de patrimoine ?
Deux grandes tendances
Présentation de l’ouvrage

Première partie. Pourquoi le 1 % le plus riche des pays développés a-t-il emprunté deux chemins différents ?

Chapitre 1. Le rôle décisif des institutions

Les théories des mécanismes de marché
Les normes sociales
La gouvernance d’entreprise
La financiarisation de l’économie
Les institutions du marché du travail
Le rôle de l’État dans l’économie et l’extraction de rentes
La fiscalité

Chapitre 2. Les modèles institutionnels : le chaînon manquant ?

Les institutions : effets individuels ou combinatoires ?
Les modèles institutionnels de développement économique et de protection sociale
Les variétés de capitalisme
Les modèles de capitalisme
Les régimes d’État-providence
Les macrorégions
Une correspondance parfaite

Deuxième partie. L'évolution du premier centile

Chapitre 3. L’évolution modeste du 1 % le plus riche au Québec

La croissance du premier centile québécois
Décomposition des revenus du premier centile selon le type de revenu
Une question de taux de croissance

Chapitre 4. Le Québec, un régime européen en Amérique ?

Une tendance libérale, ou peut-être pas
Le modèle québécois, un rempart contre les inégalités ?

Troisième partie. Pourquoi le 1 % québécois a-t-il augmenté malgré tout ?

Chapitre 5. Une explication de la hausse des inégalités

Les facteurs économiques
Les facteurs institutionnels
Les modèles institutionnels : quelques critiques

Chapitre 6. Le rôle déterminant de l’impôt

L’exemple canadien
Les effets du taux marginal d’imposition : l’exemple du Québec
Le recul de l’équité fiscale : nécessité économique ou choix politique ?

Conclusion

Inégalité : un exemple concret
Des changements à l’horizon provincial
Des changements à l’horizon fédéral
Un choix de société

Annexes

Annexe 1. Note méthodologique concernant la comparaison de l’évolution du premier centile entre pays développés
Annexe 3 – Calcul de l’élasticité du premier centile avec gains en capital par rapport aux variations du taux marginal maximal d’imposition au Québec, 1982-2008
Annexe 4 – Calcul de l’élasticité du premier centile avec gains en capital par rapport aux variations du taux d’imposition effectif au Québec, 1982-2008
Annexe 5 – Simulation de l’effet dynamique des baisses d’impôt et de l’épargne du premier centile au Québec, 1982-2010
Note méthodologique