Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La ville résiliente

 | 
Isabelle Thomas
, 
Antonio Da Cunha

Première partie. De la vulnérabilité à la résilience

Chapitre 3. Réguler le climat à l’échelle locale : l’épreuve du temps

Cyria Emelianoff

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Selon les Nations Unies, les villes seraient à l’origine de 70 % des émissions de gaz à effet de serre. Ce chiffre suppose que l’on puisse dissocier ce qui est urbain du reste des établissements humains, dans un monde où les interdépendances entre modes de production et de consommation n’ont jamais été aussi fortes. Il implique aussi que l’on puisse assigner des pourcentages d’émissions à certains territoires, alors que l’énergie grise, incorporée dans les biens de consommation, l’équipement et les infrastructures, constitue la majeure partie des consommations énergétiques des ménages et est difficilement localisable. On peut tout aussi bien penser que l’environnement planétaire dans son ensemble est devenu le produit des activités urbaines. Pour quelles raisons, précisément, la question climatique a-t-elle été inscrite au calendrier politique local ? Quels arguments ont été mis en avant ? Évoluent-t-ils avec le temps qui passe et le temps qu’il fait ?

Pour les appréhender, nous nous...

Auteur

Professeur d’aménagement et d’urbanisme, Université du Maine, responsable adjointe du laboratoire Espaces et Sociétés (ESO) – Le Mans – UMR CNRS no. 6590.

© Presses de l’Université de Montréal, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540