Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La ville résiliente

 | 
Isabelle Thomas
, 
Antonio Da Cunha

Première partie. De la vulnérabilité à la résilience

Chapitre 2. Les conditions et la mise en œuvre de la résilience urbaine

Richard Laganier et Damien Serre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le concept de résilience remet en question la façon de penser le système urbain et ses perturbations. Il peut être défini comme la capacité de la ville à absorber une perturbation, puis à récupérer ses fonctions à la suite de celle-ci, que cette double capacité soit consolidée avant la crise ou mise à l’épreuve au moment des événements. La résilience évoque ainsi la capacité à faire face, à rebondir, à se reconstruire après un choc, des turbulences ou une crise. C’est le processus qui conduit les individus, les sociétés, les territoires à ne pas sombrer, à se maintenir et à perdurer, malgré les aléas de l’histoire ou de l’existence, malgré les épreuves, la désorganisation, les dommages et les morts. La résilience peut aussi être décrite comme l’état d’un système qui serait capable d’absorber des perturbations susceptibles de garantir le dépassement de la crise. Cet état permettrait de résister et de revenir à une situation normale, voire, dans certains cas, meilleure, si les retours...

© Presses de l’Université de Montréal, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540