Version classiqueVersion mobile

La ville résiliente

 | 
Isabelle Thomas
, 
Antonio Da Cunha

Première partie. De la vulnérabilité à la résilience

Chapitre 1. Une analyse critique des cadres théoriques

Gonzalo Lizarralde, Lisa Bornstein, Danielle Labbé, Isabelle Thomas, Colin Davidson, Kevin Gould et Christopher Bryant

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Une punition divine pour les grands péchés que nous avons commis et commettons toujours envers ceux que nous appelons les intouchables » : c’est en ces termes que Mohandas Karamchand Gandhi (1869-1948) a expliqué le tremblement de terre survenu à Bihar, en Inde, en 1934. Malgré – ou peut-être à cause de – la notoriété de Gandhi, cette phrase a, bien entendu, suscité une grande controverse en Inde et ailleurs. Or, cette conception du désastre – en tant que châtiment divin ou résultat de forces supranaturelles – a été pendant des siècles au cœur de l’imaginaire collectif et a traditionnellement servi à donner un sens aux catastrophes naturelles.

Il faudra attendre le XXe siècle pour voir émerger des conceptions scientifiques qui verront les désastres comme des phénomènes physiques causés par des forces naturelles à la fois mesurables et explicables. Les perturbations et les désastres sont dès lors conceptualisés comme des interruptions « naturelles » de l’ordre normal des sociétés1. ...

Auteurs

Professeur agrégé, École d’architecture, faculté de l’aménagement, Université de Montréal, directeur du Groupe de recherche IF (grif) et Œuvre durable.

Professeure associée, School of Urban Planning, Université McGill.

Professeur émérite, faculté de l’aménagement, Université de Montréal.

Professeur associé, Geography, Planning & Environment, Université Concordia.

© Presses de l’Université de Montréal, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search