Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Quand la mort frappe l'immigrant

 | 
Lilyane Rachédi
, 
Béatrice Halsouet

Deuxième partie. Mourir dans la différence

7. Le fils aîné face à la mort d’un père hindou

Mark Bradley

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les États modernes se sont dotés de cadres relativement stricts par rapport aux sociétés traditionnelles. Ces dernières sont généralement plus permissives, et l’organisation funéraire est souvent abandonnée aux divers clergés. En Occident, par contre, les pratiques funéraires fort variées sont de plus en plus codifiées et il semble que, dans l’avenir, elles auront tendance à se diversifier encore davantage, particulièrement au sein des sociétés à forte immigration. Quoi qu’il en soit, les buts les plus immédiats des rites de fin de vie semblent être toujours les mêmes : rendre intelligible ce qui paraît absurde et assurer que l’ordre social soit le moins possible perturbé par une situation qui pourrait aisément devenir chaotique1. Mais qu’arrive-t-il aux pratiques rituelles des individus qui passent soudainement d’une communauté traditionnelle à une société moderne ? Les choix sont difficiles à faire entre les injonctions d’une tradition ancestrale et les règles et les nécessités de...

Auteur

Chargé de cours de l’Université du Québec à Montréal et coordonnateur aux activités du CERIAS, le Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora. Il est titulaire d’un doctorat au Département de sciences des religions de l’UQAM.

© Presses de l’Université de Montréal, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540