Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Quand la mort frappe l'immigrant

 | 
Lilyane Rachédi
, 
Béatrice Halsouet

Première partie. Entre mobilisation et impuissance

2. Le deuil et les réseaux transnationaux

Michèle Vatz Laaroussi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ma réflexion est fondée sur les résultats de trois recherches : la première est celle de Rachédi et al. menée directement auprès de membres de familles immigrantes ayant vécu un deuil alors qu’ils vivent au Québec (2013-2016). La seconde porte sur les transmissions entre trois générations de femmes réfugiées (des grands-mères, des mères et des filles) au Québec. La troisième est une recherche-action menée avec des jeunes immigrants en classe d’accueil qui ont écrit un livre sur leur histoire familiale, pouvant inclure ou non des textes de membres de leur famille1.

Notons que dans ces deux dernières recherches, la mort d’un proche n’était pas au cœur des entrevues, mais elle a été abordée de diverses manières, souvent par les personnes elles-mêmes. Ainsi, parmi les 75 femmes rencontrées dans le cadre du projet sur les transmissions intergénérationnelles, neuf de la génération des grands-mères et une de la génération des mères étaient veuves. Toutes avaient fait l’expérience de la pert...

Auteur

Professeure à l’école de travail social de l’Université de Sherbrooke et mène des recherches sur les dynamiques familiales dans l’immigration, ainsi que sur les réseaux transnationaux des migrants.

© Presses de l’Université de Montréal, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540