Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Convention du patrimoine mondial

 | 
Christina Cameron
, 
Mechtild Rössler

Chapitre 5. Les acteurs

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial est confiée aux gouvernements signataires, aux organismes consultatifs et à l’Unesco. Le texte de la Convention établit leurs responsabilités et leurs rôles respectifs. Ces trois groupes constituent en quelque sorte les trois piliers sur lesquels la Convention doit s’appuyer pour atteindre son plein potentiel de traité international. Même si elle ne se voit reconnaître aucun rôle officiel dans le texte de la Convention, la société civile a aussi clairement une contribution importante à y apporter pour la reconnaissance et la préservation du patrimoine mondial. De 1972 à 2000, chacun de ces acteurs évolua au fur et à mesure de la mise en œuvre de la Convention.

Les États parties

Les États parties sont les gouvernements qui ont ratifié ou accepté la Convention du patrimoine mondial par le dépôt d’un instrument d’adhésion auprès de l’Unesco. En 1973, les États-Unis d’Amérique furent le premier pays à ratifier la Co...

© Presses de l’Université de Montréal, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540