Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Convention du patrimoine mondial

 | 
Christina Cameron
, 
Mechtild Rössler

Chapitre 4. La conservation des sites

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La conservation des sites d’une valeur universelle exceptionnelle est la raison d’être de la Convention du patrimoine mondial. L’aspect visionnaire de ce traité tient au fait qu’il inaugure une ère de coopération remarquable entre les pays, dans le but commun de préserver des sites culturels et naturels dont la valeur transcende les frontières nationales. Dans ses premières années, le Comité du patrimoine mondial a concentré son action sur la procédure de sélection et l’expansion de la Liste du patrimoine mondial. Le présent chapitre aborde la question des obligations découlant de cette reconnaissance pour la protection de ces biens au bénéfice des générations présentes et à venir. Il expose la façon dont les idées de conservation et de surveillance ont évolué dans les politiques de développement et la pratique. On aborde en premier les efforts informels du Comité pour voir à la préservation des sites inscrits. On examine ensuite comment se sont développés les moyens de suivi et de ...

© Presses de l’Université de Montréal, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540