Version classiqueVersion mobile

Mœurs, coutumes et religion des sauvages de l’Amérique septentrionale

 | 
Nicolas Perrot

Mœurs, coutumes et religion des Sauvages de l'Amérique septentrionale

La subordination n'est pas une maxime chez les Sauvages

Texte intégral

  • 1 « Il n'y a rien de si difficile que de regler les peuples de l'Amerique », écrit Paul Lejeune, qui (...)

1Le Sauvage ne sçait ce que c'est que d'obeir. Il faut plustost le prier que de le commander. Il se laisse neantmoins aller à tout ce qu'on exige de luy, surtout quand il s'imagine qu'il y a de la gloire ou du profit à esperer. Il se presente et s'offre alors de luy meme. Le pere n'oseroit user d'authorité envers son fils, ny le chef de commandement sur son soldat. Il le priera doucement, et quand quelqu'un s'enteste sur quelque mouvement, il le faut flatter pour le dissuader, autrement il pousseroit plus loin. Si les chefs ont quelque pouvoir sur eux, ce n'est que par les liberalités et les festins qu'ils leur font. Voilà le sujet pour lequel ils les considerent, car le caractere des Sauvages est de pencher tousjours du costé de ceux qui leur donnent le plus, et qui les flattent davantage1.

Notes

1 « Il n'y a rien de si difficile que de regler les peuples de l'Amerique », écrit Paul Lejeune, qui ajoute : « tous ces barbares ont le droict des asnes sauvages, il [sic] naissent, vivent & meurent dans une liberté sans retenue, ils ne sçavent que c'est de bride ni de caveçon » (Relation de 1637, dans JR, vol. 12, p. 60). Jérôme Lallemant note que les Amérindiens sont « libres & independans au dernier point » (Relation de 1647-1648, dans JR, vol. 32, p. 248 ; voir aussi Charlevoix, Journal, t. i, p. 555, t. ii, p. 629 ; p. Lejeune, Relation de 1634, dans JR, vol. 6, p. 234 ; b. Vimont, Relation de 1642, dans JR, vol. 22, p. 82 ; b. Vimont, Relation de 1644-1645, dans JR, vol. 28, p. 48).

© Presses de l’Université de Montréal, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.

Acheter

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search