Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le triomphe de la scène intermédiale

 | 
Jean-Marc Larrue
, 
Giusy Pisano

Coprésence d’imaginaires

Chapitre 9. Rain Pluie – Paysage sonore – Sharawadji

Geneviève Mathon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La Bibliothèque historique de la ville de Paris (BHVP) compte quatre adaptations théâtrales de nouvelles de l’auteur britannique Somerset Maugham : Pluie1, Le cercle2, Cyclone et La lettre3. Rain (Pluie), écrite au début des années 1920, connaît un vif succès4 grâce à une première adaptation théâtrale réalisée en 1923 par deux auteurs américains, John Colton et Clemence Randolph. La pièce est jouée durant cinq années consécutives aux États-Unis et plus de 800 fois à Londres et dans différents pays. Dans la foulée, Émile R. Blanchet et Horacio de Carbuccia l’adaptent à la scène française. Pièce5 en trois actes et quatre tableaux, elle est présentée pour la première fois à Paris le 3 mars 1927 dans une mise en scène de Firmin Gémier. La critique fut unanime à apprécier cette pièce d’une étrange et suggestive originalité, sorte de Thaïs moderne6, ayant pour héros un pasteur protestant de Polynésie. L’action se passe de nos jours, dans le port de Pago Pago pendant la saison des pluies. ...

Auteur

Musicologue à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée, est spécialiste de la musique du XXe siècle et contemporaine. Auteure de nombreux articles, elle a entre autres publié : À Bruno Maderna (1920-1973), en collaboration avec Laurent Feneyrou et Giordano Ferrari (Basalte, deux volumes : 2007 et 2009) ; « Musique et rythme » en collaboration avec Éric Dufour, paru dans Filigrane (no 10, 2010) ; Des temporalités multiples aux bruissements du silence : à la mémoire de Daniel Charles, en collaboration avec Marta Grabocz (Hermann, 2013) ; et Beckett et la musique, en collaboration avec David Lauffer (Presses universitaires de Strasbourg, 2013). Elle est actuellement responsable scientifique de l’exploitation du fonds de l’IMEB (Institut de musique électroacoustique de Bourges), déposé à la BNF dans le cadre du projet « Les Arts trompeurs : Machines, magie, médias » du Labex Arts-H2H. Un second volume sur Beckett et la musique est en préparation (Delatour, 2017).

© Presses de l’Université de Montréal, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540