Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le triomphe de la scène intermédiale

 | 
Jean-Marc Larrue
, 
Giusy Pisano

Présences sonores

Chapitre 6. Percussification de la culture sonore après 1900 : les indices du fonds des comédies de l’Association de la Régie théâtrale

Martin Laliberté

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction optimiste

Pour faire suite aux travaux déjà engagés1 autour du fonds des relevés de mises en scène de l’Association de la Régie théâtrale, et afin d’éclairer le contexte global du développement de l’art radiophonique et de l’invention de la musique concrète, ce texte aborde la question des effets sonores dans les mises en scène de comédies et notamment l’émergence des sons bruiteux et percussifs, en rupture assez franche avec la tradition musicale occidentale, plutôt d’ordre vocal. En effet, comme nous le verrons, l’esthétisation du bruit en Occident s’est faite pas à pas depuis 1800 et s’est beaucoup accélérée après 1900, préparant ainsi les musiques contemporaines et électroacoustiques. Le domaine des mises en scène théâtrales donne un corpus de travail spécifique et représentatif de cette mutation culturelle fondamentale ; l’étude attentive de ce fonds permet de mieux comprendre les détails de ces mutations et d’avoir une idée plus claire de l’arrière-plan de l’invent...

Auteur

Compositeur et professeur en musique et technologies à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Après une formation de compositeur instrumental et électroacoustique, il poursuit son travail à l’Ircam, où il rédige sa thèse, et a dirigé le Département de cinéma, audiovisuel, arts sonores et numériques de 2006 à 2010. Ses recherches portent sur l’esthétique contemporaine, les technologies musicales, anciennes et nouvelles, et la composition musicale vocale, instrumentale et électroacoustique. Il prépare actuellement un ouvrage sur les modèles instrumentaux et les archétypes – Modèles instrumentaux, modèles musicaux : entre musique et technologies (Paris, L’Harmattan, coll. Musique-Philosophie) – ainsi qu’un second opéra électroacoustique, Aube et Paradis (2016) sur un livret de Marie-Aimée Coquillat. Avec Alexandre Pascale-Bergues, il a codirigé Les Archives de la mise en scène : Spectacles populaires et culture médiatique (1870-1950) paru aux Presses universitaires du Septentrion (2016).

© Presses de l’Université de Montréal, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540