Version classiqueVersion mobile

Introduction à la victimologie

 | 
Jo-Anne Wemmers

Glossaire

Texte intégral

1 Abolitionnisme : Courant de pensée en criminologie qui prône l’abolition du système pénal.

2 Activisme provictime : Ce terme fait référence aux groupes qui défendent les droits des victimes. Ces groupes, principalement réunis aux États-Unis, ont choisi d’adopter une approche énergique et explicitement politique.

3 Association québécoise Plaidoyer-Victimes : Fondé en 1984 par Micheline Baril, cet organisme s’occupe de la défense des droits et des intérêts des victimes d’actes criminels.

4 bavac : Bureau d’aide aux victimes d’actes criminels. Ce bureau, créé en 1988 à la suite de l’adoption de la Loi sur les victimes d’actes criminels, fait partie du ministère de la Justice du Québec ; il s’occupe de la politique et du financement de l’aide aux victimes.

5 bjs: Bureau of Justice Statistics. Situé à Washington, dc, ce centre national s’occupe de la statistique en ce qui à trait à la criminalité aux États-Unis.

6 Boost  : La première victimisation augmente la probabilité d’une nouvelle victimisation.

7 cavac : Centre d’aide aux victimes d’actes criminels. Les cavac sont créés au Québec en 1988, à la suite de l’adoption de la Loi sur les victimes d’actes criminels et offrent de l’aide aux victimes d’actes criminels.

8 caveat: Canadians Against Violence Everywhere and its Termination. Ce groupe d’activisme provictime est créé en 1992 par Priscilla de Villiers, mère d’une fille assassinée. caveat est dissous en mars 2001.

9 Chiffre noir : Taux de criminalité non signalé à la police. Équivalent en anglais : the dark number.

10 Cour pénale internationale : Tribunal international instauré par la communauté internationale, notamment l’Organisation des Nations Unies, pour sanctionner les violations des droits de la personne, les génocides, les crimes de guerre et les agressions.

11 Couronne : Représentant de l’État qui s’occupe des poursuites judiciaires. Aussi connu sous l’appelation de « substitut du procureur général ».

12 Déclaration de la victime : Déclaration écrite par la victime au moment de l’audition dans laquelle la victime décrit les conséquences que le crime a eues sur elle. Équivalent en anglais : victim impact statement.

13 Droit civil : Partie du droit privé traitant des individus, des biens, des successions, des obligations, etc.

14 duc : Déclaration uniforme de criminalité. Introduit en 1962, cette méthode d’analyse des statistiques est utilisée par la police canadienne pour faire le recensement des taux de criminalité au Canada.

15 esg : Enquête sociale générale. L’enquête sur la victimisation est menée par le Centre canadien de la statistique juridique à Ottawa.

16 Flag  : La ou les caractéristiques de la victime signalant qu’elle peut constituer une cible attirante.

17 Forum européen de services d’aide aux victimes : Fondé en 1990, cet organisme regroupe plusieurs organisations nationales de services d’aide aux victimes en Europe ; il lutte pour faire avancer ces mêmes services.

18 Frozen fright  : État psychologique dont peut souffrir la victime d’un acte criminel. La victime est comme « gelée » sur le plan affectif ou physique. Elle semble être distante et calme, mais en réalité, elle est traumatisée et donc en état de choc.

19 Hot spots : Petites régions où se trouve la plus haute concentration d’actes criminels.

20 Indemnisation : Paiement d’une indemnité, pour dédommager une personne. Terme surtout utilisé pour indiquer l’indemnisation aux victimes par l’État. Équivalent en anglais : compensation.

21 ivac : Indemnisation des victimes d’actes criminels. Programme d’indemnisation du Québec pour les victimes d’actes criminels.

22 leaa : Law Enforcement Assistance Administration. Pendant les années 1960 et 1970, cet organisme gouvernemental a distribué des subventions importantes au profit de la recherche criminologique et de ses projets expérimentaux. Il a subventionné en particulier les premiers projets d’aide aux victimes aux États-Unis afin d’encourager la collaboration des victimes au sein du système pénal.

23 madd: Mothers Against Drunk Drivers. Créé en 1980 aux États-Unis par un groupe de mères ayant perdu leur enfant à la suite d’un accident de la route attribuable à la consommation d’alcool, cet organisme a actuellement des succursales dans plusieurs pays, dont le Canada.

24 nova : National Organisation of Victim Assistance. Fondé à Fresno, en Californie, en 1976, cet organisme regroupe les diverses organisations américaines provictimes.

25 oja : Organismes de justice alternative. Ces organismes québécois offrent des mesures de rechange aux jeunes contrevenants.

26 Partie civile : Personne victime d’une infraction qui met en mouvement l’action publique dans le cadre d’un procès pénal ou y participe pour réclamer la réparation de son préjudice. Existe dans plusieurs systèmes pénaux européens, notamment en France.

27 Restitution : La réparation ou le dédommagement. Terme surtout utilisé pour indiquer le dédommagement de la victime par le criminel. Équivalent en anglais : restitution.

28 Seconde victimisation : Perception de la victime, selon laquelle celle-ci n’est pas acceptée ni soutenue par les autres, ce qui ajoute à ses souffrances. Ce concept est surtout utilisé pour qualifier les expériences négatives des victimes au sein du système pénal. Équivalent en anglais : second injury (Symonds, 1980) ou secondary victimization.

29 Stress post-traumatique : Maladie psychiatrique provoquée par un événement traumatique, comme la victimisation. Équivalent en anglais : post-traumatic stress disorder.

30 Transmission circulaire de la violence : Modèle de violence où celle-ci est réitérée.

31 Transmission horizontale de la violence : Propagation de la violence d’une situation à une autre.

32 Transmission verticale de la violence : Propagation de la violence d’une génération à une autre.

33 Victimisation multiple : Le fait d’être victime d’un acte criminel à plusieurs reprises. Équivalent en anglais : repeat victimization.

© Presses de l’Université de Montréal, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search