Version classiqueVersion mobile

Diversité et indépendance des médias

 | 
Isabelle Gusse

Les auteurs

Texte intégral

1NORMAND BAILLARGEON, professeur au Département d’éducation et pédagogie de l’Université du Québec à Montréal. Enseigne les fondements de l’éducation. Collabore depuis de nombreuses années à des revues indépendantes. A publié des ouvrages et des articles en sciences humaines, en littérature, en philosophie et en éducation, dont Éducation et liberté, Montréal, Lux, 2005 et Petit cours d’autodéfense intellectuelle, Montréal, Lux, 2005.

2CLAUDE BÉLAND, professeur associé au Département d’organisation et ressources humaines de l’École des sciences de la gestion, et président du conseil d’administration de la chaire de responsabilité sociale et de développement durable à l’Université du Québec à Montréal. Également président du Mouvement démocratie et citoyenneté du Québec. Siège au conseil d’administration de l’Institut du Nouveau Monde et au Comité conseil du Fonds d’investissement en développement durable. Fort actif dans le mouvement coopératif au Québec, il a été président du Mouvement des caisses Desjardins de 1987 à 2000.

3JEAN-JACQUES CHEVAL, maître de conférences à l’Université Michel-de-Montaigne (Bordeaux 3) en sciences de l’information et de la communication. Président du Groupe de recherches et d’études sur la radio (GRÉR, <http://www.grer.fr>), groupe constitué en association nationale française de recherche sur la radio en octobre 2005. Membre fondateur et coordinateur général du réseau européen de recherche sur la radio : International Radio Research Network (IREN) et chercheur associé au CNRS.

4ANNA MARIA FIORE, doctorante en études urbaines à l’Institut national de la recherche scientifique – Urbanisation, Culture et Société sur les thèmes de l’immigration et de l’ethnicité dans la ville contemporaine. Détient une maîtrise et un baccalauréat en anthropologie de l’Université de Montréal. Travaille depuis 1988 à la Direction des affaires interculturelles de la Ville de Montréal à titre de conseillère.

5JEAN-MARC FONTAN, professeur au Département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal. Membre du Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES). Codirecteur, avec Nancy Neamtan, du Chantier de l’économie sociale, de l’Alliance de recherche universités-communautés en économie sociale (ARUC-ÉS). Ses recherches portent principalement sur les mécanismes de reconversion industrielle mis en œuvre par des organisations de la société civile en milieu métropolitain.

6LUCIE GAGNON a occupé depuis 1984 diverses fonctions de direction dans les radios communautaires, notamment à CHAA-FM (Longueuil), à Radio Centre-Ville puis à l’Association des radiodiffuseurs communautaires du Québec (ARCQ). Détentrice d’un M.B.A. en gestion des entreprises collectives de l’Université du Québec à Montréal, sa formation a également touché aux domaines des relations publiques et des communications.

7ISABELLE GUSSE, professeure au Département de science politique de l’Université du Québec à Montréal et directrice du programme de premier cycle en Communication, Politique et Société. S’intéresse à l’étude des acteurs (médias, agences de communication, organisations politiques) et outils communicationnels qui assurent la médiatisation du politique dans l’espace public auprès des citoyens ainsi qu’aux techniques d’argumentation dans la communication politique.

8ROBERT LAPLANTE œuvre dans le milieu de la radio communautaire depuis près de 15 ans. Détenteur d’une maîtrise en communication de l’Université du Québec à Montréal, où il est actuellement doctorant en communication. Coordonnateur à l’information et à la formation à Radio Centre-Ville 102,3 FM, la radio communautaire et multilingue de Montréal.

9MARCELLO LORRAI, président de la Coopérative des travailleurs de Radio Popolare, à Milan en Italie. Diplômé en philosophie de l’Université d’État de Milan, il s’est joint à Radio Popolare dès le milieu des années 1980, pour en devenir rapidement le directeur des émissions. Plusieurs fois appelé à la gestion collégiale de la radio, il est aujourd’hui responsable des relations extérieures de Radio Popolare et édite sa revue semestrielle Errepi.

10 RECTO VERSO : Anne-Marie Brunelle a été éditrice du magazine Recto Verso de 1999 à 2004, et Richard Amiot en a été le rédacteur en chef de 2000 à 2004.

11MARCELO SOLERVICENS, secrétaire général de l’Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC) depuis 2003. Détenteur d’un doctorat en sciences politiques de l’Université du Québec à Montréal. A une expérience polyvalente dans les domaines de la communication et des nouvelles technologies.

12ISABELLE VOYER, agente de recherche et de développement à la Fédération des télévisions communautaires autonomes du Québec depuis juin 2003. S’implique depuis 25 ans dans le développement et la défense de la télévision communautaire dans sa région et au Québec. Coordonnatrice de la Télévision communautaire des Bois-Francs (TVCBF) de 1990 à 2001. Membre du groupe fondateur de la Fédération des TVC autonomes du Québec en 1998.

© Presses de l’Université de Montréal, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search