Version classiqueVersion mobile

Séduire par les mots

 | 
Jean Dumas

Préface de la deuxième édition

Texte intégral

1Depuis la parution de cet ouvrage, en 2001, les communications ont poursuivi leur accélération. Si le « village global » était alors en vue, aujourd’hui nous y sommes. L’interpénétration des techniques a éliminé la frontière entre l’oral, l’écrit, le son et l’image. Des outils classiques de relations publiques, comme le dépliant d’information, le journal d’entreprise, le bulletin aux employés ou l’interview, prennent de plus en plus couramment la voie numérique. Nombre de personnalités ont remplacé les traditionnels communiqués par des annonces sur leur site Internet.

2Fidèle à notre volonté d’intégrer la connaissance pratique des relations publiques à une culture générale de la communication – une approche que nos lecteurs ont particulièrement appréciée –, nous situerons l’éclatement des nouvelles techniques comme une contribution à l’enrichissement des liens planétaires. Nous découvrirons alors que, loin de se faire éliminer, l’écrit a pris, au contraire, une place accrue. Mais un écrit plus serré, plus haletant, toujours menacé du clic de souris qui renvoie l’internaute d’une page Web à l’autre.

3Car la véritable révolution d’Internet tient dans sa volonté de rendre l’intercommunication accessible au plus grand nombre, non seulement en mode passif de réception, mais aussi en mode actif d’émission. La « Toile » appartient à tous. Personne ne détient plus le pouvoir de faire passer ses idées en priorité. Quiconque a le talent qu’il faut pour attirer l’attention, se rendre intéressant, séduire par les mots… mais aussi par les sons et les images, sera plus lu, écouté, regardé que les autorités traditionnelles. C’est là un revirement majeur pour les communications publiques. Ne serait-ce que pour cette raison-là, une réédition de cet ouvrage était devenue incontournable. Pour combien de temps ? Qui sait ? Les moyens de communication évoluent si vite.

4Par ailleurs, à la lumière de l’expérience acquise depuis six ans, nous avons profité de cette réédition pour affiner le texte, ici et là, et pour modifier l’équilibre entre les vingt-sept outils dont se servent le plus fréquemment les relations publiques, certains étant groupés, d’autres ajoutés, d’autres encore déplacés. Ainsi l’ouvrage devrait-il répondre encore mieux aux attentes des lecteurs.

© Presses de l’Université de Montréal, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search