Version classiqueVersion mobile

La sociocriminologie

 | 
Stéphane Leman-Langlois

2. Holisme et individualisme

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Entrons maintenant dans le vif du sujet : les différentes explications de phénomènes criminels. Ce chapitre oppose deux grandes perspectives fondamentales en sociologie, le holisme et l’individualisme méthodologique – deux expressions rébarbatives qui désignent des réalités somme toute relativement simples. Chacune est représentée par un certain nombre de théories, la plupart à très longue portée, qui traitent de la criminalité dans son ensemble. Ce sont donc aussi des théories et des auteurs qui nous font reculer dans le temps et ce qui nous donnent l’occasion d’explorer les premiers fondements de la criminologie d’orientation sociale. De quoi la sociocriminologie avait-elle l’air à ses débuts ? On y jeta les bases de plusieurs conceptions et surtout de plusieurs méthodes et perspectives qui guident toujours la sociocriminologie contemporaine.

Il faut comprendre, au départ, que le concept de « société » est relativement nouveau. C’est surtout au XVIIIe siècle (le Siècle des Lumières...

© Presses de l’Université de Montréal, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search