Presses universitaires de la Méditerranée https://books.openedition.org/pulm CC0 pulm@univ-montp3.fr L’itinéraire d’un prophète en fuite Prenant appui sur les nombreuses résonances bibliques relevées dans Aaron’s Rod (1922), Kangaroo (1923) et The Plumed Serpent (1926), cette étude montre comment la réflexion politique de David Herbert Lawrence trouve son expression dans le travestissement de l’hypotexte biblique. Si Lawrence rappelle Nietzsche dans son rapport à la Bible, il aboutit néanmoins, au moyen d’une appropriation des rites religieux et des textes sacrés à une définition du politique qui a pour but de situer l’homme dans le cosmos. Il s’interroge ainsi sur le rôle politique de l’homme au sein d’une communauté qui se traduit dans des relations de pouvoir et de soumission.

Encore traumatisé par son expérience de la guerre, Lawrence met en scène des personnages qui, déçus comme lui, rejettent leur pays d’origine et se mettent en quête d’une expression politique nouvelle. Ils remettent en cause leur relation à Dieu, à la patrie et à leur conjoint, le dialogisme de l’intertextualité donnant voix à leurs interrogations. C’est dans l’exil que leur distanciation par rapport au pouvoir du Verbe, qui figure le pouvoir politique de l’Europe, se confirme, le degré de travestissement de l’hypotexte biblique en étant l’expression dans la trame narrative. Confrontés enfin à des idéologies telles que le fascisme et le marxisme, les personnages exprimeront leur position dans l’intertextualité tissée avec la Bible. Les solutions politiques préconisées par Lawrence trouvent ainsi leur expression dans une écriture hautement symbolique à caractère apocalyptique. Aaron’s Rod, Kangaroo et The Plumed Serpent peuvent alors figurer comme essais politiques dans l’œuvre prolifique de cet auteur moderne.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/15230 2023-12-20 Shirley Bricout Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Impersonality and Emotion in Twentieth-Century British Literature This volume comes as a sequel to a previous publication, Impersonality and Emotion
in Twentieth-Century British Literature, which explored the paradoxical connections
between impersonality and emotion, two notions central to modernist as well as to later
British literature. Through the double prism of impersonality and emotion, the first set
of articles presented here bring to light if not the tenets of Modernism, at least some
of the aesthetic principles of representative artists of the time and, from Beardsley to
Hitchcock through Windham Lewis, Gaudier Brzeska and Epstein, browses through
various forms like drawing, architecture, film and the radio play. The second half of
he volume concentrates on the post-war period, addressing the vexed question of the
relationships between impersonality and emotion in film (Antonioni), drama (Bond),
photography (Brandt, Almond), painting (School of London), architecture, and other
types of contemporary manifestations and installations practiced by the Young
British Artists and their contemporaries (Hirst, Taylor-Wood, Floyer, Whiteread, Opie
among others). The twenty two articles in this collection unearth lines of force that
run all the way from romanticism to postmodernism. While stressing the unexpected
perenniality of the impersonal, they give the lie to
Fredric Jameson’s famous vision of contemporary
literature as characterised by a ‘waning of affect'.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/14965 2023-12-19 Jean-Michel Ganteau et Christine Reynier Presses universitaires de la Méditerranée en Presses universitaires de la Méditerranée
La défamiliarisation linguistique Lorsque le pouvoir de défamiliarisation que l’on reconnaît à la littérature touche le texte dans sa chair même, alors l’expérience de lecture se fait à la fois inquiétante et intime. Cet ouvrage propose l’étude des romans de Golding, Hoban, Mitchell, Self, Burgess et Orwell, écrits dans un anglais altéré, modifié, « étrangisé », depuis les prémices du langage articulé (Golding) jusqu’à la langue la plus artificielle (Orwell).

Décrivant un monde pessimiste, post-apocalyptique ou totalitaire, ces dystopies linguistiques des XXe et XXIe siècles semblent incarner l’impensé ou l’inconscient des langues utopiques de la tradition littéraire et philosophique. Mais dans les déformations qu’il subit, le langage parvient à se libérer de l’idéologie qui l’enchaîne et à sublimer le pessimisme, transformant une lecture parfois difficile en une véritable jubilation linguistique.

Ces linguistique-fictions dessinent une nouvelle carte grammaticale, une grammaire du déséquilibre, toujours en cours de formation, fonctionnant sur un mode métaphorique plus proche du rhizome deleuzien que de l’arbre chomskien, une linguistique qualifiée de « fantastique » dans le sens où elle s’inscrit dans un entre-deux, oscillant entre la Raison modélisante et le non-sens, entre le rationnel et l’irrationnel, la langue et la parole, l’Un et le multiple. Supplantant les dualismes traditionnels, ces langues défamiliarisantes sont paradoxalement riches d’enseignement sur le fonctionnement du langage, dans l’hommage qu’elles rendent à son hétérogénéité constitutive.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/15320 2023-12-19 Sandrine Sorlin Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Cormac McCarthy Paru à l’origine en 2004, cet ouvrage consacré à Cormac McCarthy offre un état des lieux de la critique des deux côtés de l’Atlantique alors que se clôt le pan de l’œuvre consacré au Sud-Ouest avec la parution imminente de No Country for Old Men. Ce parcours du corpus mccarthien l’envisage sous des angles très divers : biographie (l’amitié littéraire avec Leslie Garrett), distance et proximité vis-à-vis de la tradition de la littérature du Sud (dans Outer Dark) ; évolution générale de l’œuvre sur un point particulier (son rapport avec le dégoût) ; inscription dans l’histoire contemporaine (Blood Meridian comme écho des années Reagan) ; omniprésence du géologique à tous les niveaux de la fiction ; allégorisation des genres et télescopage des codes génériques (dans la Border Trilogy) ; McCarthy comme romancier de la conscience malheureuse (à travers une étude de The Crossing) ; stratégie narrative (l’objectivité de façade et la mise en sourdine des subjectivités, dans Child of God.) Un des co-responsables du volume ayant eu accès à un exemplaire d’éditeur de No Country for Old Men, il donne ici une toute première lecture de ce texte appelé à devenir un film signé par les frères Coen.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/15870 2023-12-19 Christine Chollier et Edwin T. Arnold Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Elizabeth Bishop Consacré à Elizabeth Bishop, l’ouvrage examine le traitement de l’espace visuel et métaphorique dans une poésie où l’instabilité prévaut. La frontière entre espace public et espace privé s’y brouille de diverses manières : par le truchement d’hétérotopies, par décadrage de la voix, ou quand l’espace paradoxal de l’extimité fait se rejoindre dans le tissu poétique le percevant et le perçu. Terreau de l’invention poétique, l’île de Robinson Crusoé cesse d’être une terre d’exil. Inversement, le Je autobiographique devient synthèse fragile lorsque les cadres familiers se défont en une crise de la représentation. Pas de regard panoptique tout-puissant chez Bishop dont le pointillisme restitue toute sa matérialité au champ visuel. Le déséquilibre rythmique cultivé par la poète vient en écho de sa fluidification des polarités préétablies. Des analyses du retraitement bishopien de la nature morte, de son utilisation du trompe-l’œil, et de sa résistance à dépasser le visuel vers le spirituel complètent le panorama thématique de ce volume qui s’achève sur une évocation plus personnelle du rapport possible entre l’asthme dont souffrait Bishop et la retenue générale de son expression.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/16053 2023-12-19 Nesme Axel et Jacques Pothier Presses universitaires de la Méditerranée en Presses universitaires de la Méditerranée
Philip Roth Où l’on verra que la trilogie américaine de Roth peut s’envisager comme l’expression d’une constante réflexion sur la relation ambivalente et complexe qu’il entretient avec l’Amérique, qu’un fil de seuils infranchissables court dans Portnoy’s Complaint, que The Professor of Desire recèle en germe des thèmes centraux dans la suite de l’œuvre, que The Anatomy Lesson apparaît à la fois comme farce cruelle et exemple privilégié de traitement rothien du corps, que Patrimony et I Married a Communist traitent symétriquement de la question du legs et de la trahison comme accès inévitable à la condition orpheline de l’âge adulte, que Sabbath’s Theater est une manipulation généralisée et Reading Myself and Others une mise en scène du regard-lecteur. Thème central chez Roth, les aléas de l’identité font l’objet de deux articles, l’un, plus général, sur la fiction comme remède à « l’universel désir d’être autrement », l’autre centré sur The Human Stain. L’analyse de l’évolution du rapport de Roth à la judéité, un balayage de sa relation à l’Holocauste, le suivi de son hésitation entre pastoralisme et anti-pastoralisme complètent la vision d’ensemble de l’œuvre dans ces pages.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/16240 2023-12-19 Paule Lévy et Ada Savin Presses universitaires de la Méditerranée en Presses universitaires de la Méditerranée
Stephen Crane Stephen Crane : un écrivain inclassable, que la critique américaine s’ingénie depuis un siècle à vouloir classer. La présente contribution collective montre l’inanité de la tâche, en faisant apparaître la richesse et la complexité de son œuvre. Il faut pour cela accepter de réexaminer les notions mêmes de réalisme et de naturalisme, et rétablir les phénomènes d’écho qui les associent. La dimension militante et programmatique du naturalisme, naguère privilégiée par la critique, est trompeuse, et il importe de percer cette surface pour faire apparaître des profondeurs beaucoup plus ambiguës. Paradoxe naturaliste, une des nombreuses modernités de Crane est cette révolution copernicienne qui fait du regard ou de l’ouïe le siège de la (mé)connaissance, et qui s’attache non plus à l’objet de la perception, mais à un sujet soumis à des stimuli contradictoires. Les perceptions hallucinées de certains personnages amènent à s’interroger sur ce qui rapproche Crane de Hawthorne, remettant ainsi en question l’opposition traditionnelle entre « réalisme » à celle de la Renaissance américaine. Il faut relire Stephen Crane. C’est ce à quoi nous engagent les auteurs de ce livre.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/16443 2023-12-19 Yves Carlet Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Emily Dickinson Aucun numéro de revue n’a jamais été consacré intégralement à Emily Dickinson en France. Qu’on ne s’y méprenne pas, cette affirmation relève de bien autre chose que de la fierté qu’on peut ressentir à avoir comblé une lacune, et qui pourrait paraître déplacée. Elle illustre au contraire assez bien le paradoxe par lequel l’un des plus grands poètes de la littérature américaine, et même mondiale, voit son lectorat français et son impact critique dans la communauté universitaire réduits à une confidentialité qui ne semble plus tenable aujourd’hui, et ce malgré le volume assez conséquent des traductions désormais disponibles.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/19660 2023-12-19 Antoine Cazé Presses universitaires de la Méditerranée en Presses universitaires de la Méditerranée
Produire de l’autonomie Cet ouvrage se situe au cœur des débats sur les démarches participatives, tant dans le monde de la recherche que dans le monde du développement, et en souligne les paradoxes. Il décrit de façon détaillée un projet de développement agronomique participatif qui s’est déroulé avec des producteurs du Cameroun et du Burkina Faso.

Pour les acteurs du développement, les démarches participatives constituent un progrès dans la recherche agronomique pour favoriser l’autonomie des producteurs destinataires de ses résultats. En agronomie, les diverses formes de recherche-action — ici, de recherche-action en partenariat (RAP) — permettent notamment de sortir des stations expérimentales et des laboratoires pour travailler en « milieu réel » et collaborer avec les producteurs. Mais en même temps, ces derniers peuvent percevoir les dispositifs participatifs des chercheurs comme des conditions arbitraires.

Les interactions entre chercheurs eux-mêmes, entre chercheurs et étudiants, et entre chercheurs et producteurs sont finement décrites. L’auteure fait également un usage pragmatique de ce qu’elle appelle les « dispositifs » et « événements », cadre analytique qui lui permet de mettre en évidence les points de confrontation, les noeuds de malentendus, et les sites de conflits, qui caractérisent les relations entre les acteurs.

L’auteure évoque également les nombreuses difficultés qui handicapent le processus de recherche de l’ethnologue. En effet, il n’est pas évident de relever d’une institution tout en observant celle-ci de façon distanciée.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/23633 2023-12-19 Anna Carbonnel Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Dire l’homme le siècle / <em>Dire l’òme lo segle</em> Poète, dramaturge, romancier, Robert Lafont (1923-2009) est l’auteur d’une œuvre littéraire de premier plan, écrite et publiée en occitan, incomplètement traduite, à l’exception de la poésie, et encore trop peu connue.

Elle fait pourtant l’objet de lectures passionnées et de belles études. Dans le but d’élargir le cercle de ses connaisseurs, nous avons fait un choix de vingt-trois articles, de 1990 à aujourd’hui. La diversité des méthodes d’approche et des sensibilités trace dans l’univers littéraire lafontien une infinité de chemins où nous invitons le lecteur à se hasarder, pour se trouver ou se perdre avec délices. Car, pour cet écrivain, la littérature n’est pas un monde à part, mais le confluent de toutes les lignes de vie, de pensée et de création, comme le montre la dernière partie sur « Robert Lafont polygraphe » où le grand vent de l’Histoire bouscule les espaces du roman et inspire le souffle poé-tique de celui qui, dès le début, a l’ambition de dire l’òme lo segle, « dire l’homme le siècle ». Une œuvre inépuisable, pour peu qu’on se penche sur son potz de futur, son puits d’avenir, une œuvre puissante qui rayonne de vie et de sensualité, de culture généreuse. C’est ce que cet ouvrage voudrait montrer.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/20821 2023-12-18 Jean-Claude Forêt, Philippe Gardy et Claire Torreilles Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Ending Slavery Ending Slavery broadens the scope of the anti-slavery struggle beyond the national and domestic narrative to draw a map of a new transnational and differentiated geography of abolitionism. It aims at complicating our understanding of the antislavery struggle by offering an opportunity to rethink the relationship between the personal and the political in the antebellum period. Focusing on the post-1830 period, Ending Slavery also presents a new and ambitious periodization by extending its historical breadth, through Reconstruction, well into the present to examine contemporary representations and interpretations of the history of abolitionism. The book puts forward not only a reflection on the historiographical and memorial legacies of antislavery activity in the United States, but it also interrogates how this activism partook and still partakes in the long Civil Rights Movement for full social and political equality for African Americans. A collective enterprise that taps into and builds on recent research, the volume brings together historians and African-Americanists, a majority of whom are based in Europe. It ambitions to be a contribution that expands discussions and opens perspectives on the history of abolitionism. Suitable for general readers, students and scholars, Ending Slavery will serve as a useful resource in the area of slavery and Atlantic studies.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/22267 2023-12-18 Lawrence Aje et Claudine Raynaud Presses universitaires de la Méditerranée en Presses universitaires de la Méditerranée
Éducation et formation dans les sociétés contemporaines Cet ouvrage interroge la notion de don/contre-don dans le domaine actuel de l’éducation et de la formation. L’anthropologue Marcel Mauss l’a en effet étudiée au sein des sociétés archaïques lorsque des clans, familles ou tribus s’échangent présents, fêtes, nourritures ou cérémonies. Il voyait en effet dans de telles pratiques un intérêt pour les sociétés modernes en ce qu’elles sont de nature à favoriser la coopération, la solidarité ou le partage et, ce faisant, elles pourraient contribuer à la formation du citoyen. Il s’agit donc de voir s’il est toujours possible d’observer des formes d’échanges de ce type, notamment en termes de savoirs ou de connaissances, à la faveur de situations collectives propices aux apprentissages ou aux acquisitions pour les personnes concernées : élèves, étudiants, adultes en formation, etc. Un enjeu examiné dans le cadre de cet ouvrage au travers de diverses méthodes et situations groupales ou dyadiques, plus ou moins structurées, à caractère symétrique ou asymétrique entre les acteurs, également faites d’interactions en présentiel ou à distance. Le don/contre-don est alors susceptible de se révéler sous des formes aussi inédites que variées, mais toujours dans le respect du principe de réciprocité.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/8427 2023-12-14 Alain Baudrit Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Défense du statut de Tolède Depuis leur apparition en Espagne au milieu du XVe siècle, les statuts de « pureté de sang » ne cessèrent de susciter d’âpres controverses entre partisans vieux-chrétiens et adversaires, judéo-convers le plus souvent, de ces mesures discriminatoires décidées localement et destinées à exclure ces derniers de certains offices publics, de charges honorifiques ou à leur interdire l’entrée dans certains groupes et corporations prestigieux. Écrite au début des années 1570, la Defensio statuti toletani de Diego de Simancas, atteste la prégnance et la longévité des crispations autour du plus retentissant de tous les statuts, celui imposé par le cardinal Silíceo au chapitre de la cathédrale de Tolède, plus de vingt ans auparavant. En réponse à la prédication, à Rome, d’un franciscain espagnol de renom, Simancas déploie avec mordant dans ce « petit livre d’or » — selon le jugement de Baltasar Porreño — l’arsenal d’arguments divers élaboré durant plus d’un siècle pour justifier l’exclusion des descendants des juifs. Ce texte, expression radicale de l’antisémitisme officiel, est une bonne illustration de cet esprit de fanatisme et d’exclusion, qui prévalut dans la monarchie de l’Escurial et de l’Inquisition, dénoncé par la légende noire antiespagnole. Traduit pour la première fois et accompagné d’un appareil de notes complet, il est précédé d’une présentation de la question de la « pureté de sang » afin de le saisir dans toute sa complexité.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/20287 2023-10-27 Diego de Simancas et Fabrice Quero Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Figures de l'errance et du labyrinthe De l’Occident à l’Orient, du début de notre ère à nos jours, des invariants apparaissent, qu’il s’agisse de mythes païens, chrétiens, chinois ou précolombiens. L’événement originel et immémorial nourrissant l’imaginaire, le mythe peut survivre, mais ce faisant il se transforme pour devenir, à l’époque de la Modernité, distance, séparation, et partant, nostalgie des origines. Les mythes anciens sont alors revisités par les Modernes et d’universels ils se font plus personnels. Mais la persistance des traces est telle que l’analyse littéraire, linguistique, socio-politique, anthropologique ou artistique peut ramener bien des expériences singulières et des écritures à un ou plusieurs mythes anciens.

Les travaux inclus dans ce volume sont structurés selon trois axes, depuis les réflexions théoriques sur le mythe, en passant par les formes générales de l’errance (sous les espèces de la migration, de l’exil, de l’exode, ou encore du voyage et du vagabondage) pour arriver à la figure spécifique du labyrinthe, la source archétypale de celui-ci se trouvant dans un mythe crétois dont les acteurs sont, comme on le sait, Minos et Pasiphaë, le Minotaure, Dédale, Thésée et Ariane.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/21012 2023-10-27 Myriam Carminati et Marie-Jeanne Verny Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Benjamin Appert en Grèce Benjamin Appert fut, au XIXe siècle, un philanthrope suffisamment célèbre pour que Stendhal en fasse un personnage de son roman, Le Rouge et le Noir. L’écrivain le campe en visiteur de prisons, ce qui effectivement constituait une grande part de ses activités, l’autre concernant l’enseignement mutuel. En 1855, Appert part en Grèce, et l’on perd sa trace. Il sombre dans l’oubli. Il n’y a plus guère que les spécialistes de la question pénitentiaire et de l’école pour connaître son existence.

Qu’allait-il faire en Grèce ? Non seulement visiter les prisons, les écoles, les hôpitaux, les casernes, et proposer des réformes afin d’assainir un pays en proie au brigandage, mais surtout fonder une colonie pénitentiaire modèle, qu’il tenta d’implanter à Modon (Méthoni).

S’agissait-il d’une utopie ? Peut-on mettre Benjamin Appert au rang d’un comte de Saint-Simon ou d’un Fourier ? La question est ouverte. Quelle que soit la réponse, on peut voir dans l’histoire de Benjamin Appert en Grèce un excellent exemple des rencontres qui eurent lieu à cette époque entre Occident et Orient, rencontres toutes chargées de malentendus, de préjugés et d’idéalisme.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/21409 2023-10-27 Danielle Bassez Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Le retour des mythes antiques dans la poésie lyrique du siècle d’Or Le recours à la mythologie, engagé en Espagne, dans l’enthousiasme mimétique du XVIe siècle, s’est poursuivi dans la fureur du baroque jusqu’au XVIIesiècle. Non, la Fable ne fut pas l’aliment d’une « froide rhétorique » ou un « appareil de divinités poussiéreuses », selon la critique généralement partagée, mais un opérateur palpitant, « l’âme de la poésie ». Manifestation médiatrice du lyrisme où le réel et le surnaturel se confondent dans le jeu subtil entre l’univers divin et l’univers humain. Une dimension esthétique sacrée de la poésie, parfaitement admise dans une Espagne éprise d’orthodoxie, l’occasion d’un admirable syncrétisme pagano-chrétien. Il fallait être aveugle pour ne pas voir la prodigieuse originalité que donnaient aux mythes les poètes du siècle d’Or dont nous étudions deux des principaux représentants : Garcilaso et Góngora. Mobilisant le potentiel fictionnel de la mythologie, ils ont repoussé les limites de la poéticité. Chacun est soumis à une triple analyse exploratoire : un examen quantitatif des fragments mythiques, une appréhension linguistique de leurs multiples fonctions, objet d’un authentique projet poétique rendu par une pénétrante géométrie dénotant l’unité singulière de leur paysage imaginaire. Le tout aboutissant à prouver que, chez un authentique poète, jamais rien n’est inutile, surtout pas la mythologie.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/21549 2023-10-27 Suzanne Varga Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Action publique, dynamiques sociales et pauvreté Cet ouvrage est le résultat d’un projet de coopération universitaire Capes- Cofecub (2013-2016), réunissant des chercheurs brésiliens (universités fédérales de Rio de Janeiro, Rio Grande do Sul, Santa Catarina et Brasilia) et français (CIRAD, CNRS, universités Paul-Valéry, de Perpignan, de Montpellier). Il développe une réflexion sur la dimension territoriale des politiques publiques traitant de la pauvreté, en France et au Brésil, en milieu rural comme urbain. L’approche interdisciplinaire de la territorialisation de l’action publique examine les liens complexes qui se nouent entre développement, pauvreté et dynamiques sociales associées. Outre des travaux concernant la France et le Brésil, un regard croisé est porté sur des cas en Bolivie et au Nicaragua. La vocation de l’ouvrage n’est pas de conduire une approche comparée de ces différents espaces géographiques. C’est plutôt le croisement des situations et des processus étudiés, ainsi que la confrontation des approches relevant de différentes traditions disciplinaires géographiquement situées, qui ouvrent un dialogue fécond sur les différentes formes de territorialisation de l’action publique.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/21664 2023-10-27 Philippe Bonnal, Geneviève Cortes, Nelson Giordano Delgado, Sergio Pereira Leite, Christian Poncet et Eric Sabourin Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Les nouvelles formes du travail scolaire L’ouvrage présente des pratiques qui bousculent l’organisation du travail scolaire afin d’adopter une vision inclusive. Ayant adopté une posture d’observation quant à la manière de « repenser et renforcer » l’école, le contexte pandémique nous oblige à l’observer autrement. Alors que l’éducation se veut une expérience d’émancipation, l’organisation du travail ayant brusquement bifurqué depuis l’hiver 2020 laisse croire que les cent dernières années de recherche en éducation se sont évanouies. Pourtant, cet ouvrage offre une réflexion quant à la façon dont les formes du travail scolaire ont une importance définitive sur la réussite éducative et scolaire. Des chercheur.e.s du monde francophone (Belgique, France, Québec, Suisse) interrogent la forme scolaire traditionnelle — aux plans épistémique, relationnel, organisationnel, institutionnel —, et ce, selon : l’organisation du travail en classe et de l’établissement ; l’organisation du travail en formation des enseignants ; les tiers lieux éducatifs ; les acteurs et pilotage. Une question demeure : quelle place occuperont les innovations des formes scolaires observées à la réalité qui nous incombe afin de comprendre et de vivre l’école autrement ?

]]>
https://books.openedition.org/pulm/21939 2023-10-27 Andreea Capitanescu Benetti, Caroline Letor et Suzanne Guillemette Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Des édouardiens aux modernistes Le nouveau libéralisme anglais a marqué de son empreinte l’esthétique du roman des premières décennies du xxe siècle. Des édouardiens aux modernistes, nombreux furent les écrivains anglais à intégrer à leur stratégie narrative certaines des grandes orientations éthiques, philosophiques et politiques de ce renouvellement du libéralisme. La ligne de partage qu’on dessine habituellement entre le roman édouardien, social et réaliste, et une expérimentation moderniste plus éloignée des enjeux politiques de son temps, s’efface ici pour laisser apparaître plusieurs caractéristiques communes. Au premier rang de celles-ci, on observe une pratique semblable d’un art narratif de l’alternative : une alternative entre naturalisme et singularité, une interrogation littéraire originale des conflits entre l’individuel et le collectif, enfin, une réflexion sur l’alternative elle-même en tant que refus de la médiété ou de la synthèse, et comme défense d’une écriture littéraire qui fait le choix de ne pas choisir et de (se) jouer des paradoxes. Voilà ce qu’on observe ici dans certains romans d’Arnold Bennett, Somerset Maugham, H. G. Wells, D. H. Lawrence, May Sinclair, Virginia Woolf, Henry Green et E. M. Forster.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/19920 2023-10-26 Laurent Mellet Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Le bois sacré Les six études qui constituent ce livre offrent les principaux jalons d’une histoire critique du bois sacré dans l’imaginaire culturel européen. Elles en retracent la diversité esthétique et anthropologique en passant de la lexicologie latine aux jardins de la Renaissance italienne, de la tradition de l’humanisme classique en Angleterre et de l’art du paysagisme britannique à la dramaturgie à la scénographie de l’opéra français du XVIIIe siècle, de la peinture des grands décors de la IIIe République à la poésie européenne de la fin-de-siècle… Le bois sacré est en effet un de ces objets dans lesquels la mémoire de l’antiquité païenne a revécu d’âge en âge, hantant toute l’aventure de la modernité de sa numinosité singulière. Au fil des siècles, la tradition culturelle moderne se construit ainsi en jouant avec une mémoire cultuelle antique détournée. En ce sens, si notre livre entend bien s’ajouter à l’imposante bibliothèque concernant la réalité religieuse et archéologique du bois sacré des Anciens, il la complète surtout de manière originale par un parcours ordonné des étapes du discours sur le bois sacré de l’Antiquité classique à nos jours.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/19982 2023-10-26 Christophe Imbert Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Héritages sportifs et dynamiques patrimoniales Ce livre rassemble pour la première fois dans la sphère francophone les productions d’une quarantaine d’auteurs sur le thème de l’héritage sportif et des dynamiques patrimoniales. Historiens, géographes, ethnologues et sociologues reconnus traitent de la portée scientifique, épistémologique et sociale de ces notions à partir de matériaux de première main dans la plupart des cas. Après une préface inédite de Georges Vigarello concernant l’évolution du sport dans ce sens, l’introduction collective précise et pose les bases de ces notions d’héritage sportif et de dynamiques patrimoniales afin de pouvoir les articuler aux quatre parties qui structurent la suite de l’ouvrage : le patrimoine immatériel des jeux traditionnels et des exercices corporels, les dynamiques locales du patrimoine sportif, le patrimoine de l’éducation physique française ainsi que celui ayant trait à la guerre et au passé militaire. Les différents textes sont extraits des communications présentées à Bordeaux du 29 au 31 octobre 2018 à l’occasion d’une manifestation commune organisée par le Comité Européen d’Histoire du Sport (CESH) et la Société Française d’Histoire du Sport (SFHS).

]]>
https://books.openedition.org/pulm/20397 2023-10-26 Jean-François Loudcher, André Suchet et Pauline Soulier Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Joan Ganhaire Joan Ganhaire a très vite été reconnu comme l’un des auteurs majeurs de la littérature occitane contemporaine. S’exprimant en dialecte limousin, l’écrivain bâtit un univers mi-réel mi-imaginaire, inspiré des paysages du Périgord et de l’Aquitaine, qui se perçoit d’abord par les sensations. Des hommes y cherchent leur vérité. Face à la mort sans cesse possible, face à la violence omniprésente, face à leurs propres défaillances, où trouver un peu de réconfort ? Les religions sont impuissantes à éradiquer le Mal. L’amitié ne fait pas disparaître le sentiment de solitude. Le seul secours reste le rire, un rire partagé dans lequel chacun avoue ses faiblesses et reconnaît en autrui son semblable. Rire, c’est s’éprouver ensemble dans une communauté joyeuse, c’est exorciser le Mal, c’est échapper à l’angoisse et retrouver sa liberté. À travers ses nhòrlas, ses romans de cape et d’épée, et surtout ses nouvelles fantastiques et ses romans policiers, Joan Ganhaire explore l’âme humaine avec toutes les ressources que lui offrent la langue et la culture occitane.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/22888 2023-10-26 Fabienne Garnerin Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Eat your Heart Out What makes the work of the American experimental writer Kathy Acker so utterly relevant today, almost thirty years after her passing? The articles collected in this volume aim to provide answers to this question. Indeed, through studies of both Acker’s published and unpublished works, analyses of her writing process, and pieces blurring the boundaries between critical and creative writing, these articles map the writer’s body of works and weave webs the way the “Black Tarantula” would. Kathy Acker was part of a tradition of literary radicals and rebels of the 20th century avant-garde that flourished in the Counterculture and continued in the punk culture. Through acts of literary piracy and shock tactics, she unveiled and stood against techniques of domination and control. Indeed, she appropriated others’ texts, subverted genres and genders and thus challenged the rigidity of meaning and identity to allow them to fluctuate and flow. These texts confirm the central roles of both body and language in Acker’s works as spaces of friction between power and liberation and position the writer as a radical practitioner, a visionary.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/22975 2023-10-26 Valérie Rauzier Presses universitaires de la Méditerranée en Presses universitaires de la Méditerranée
Initiatives collaboratives pour l’enfance Il est beaucoup question, en sciences humaines et sociales, de recherches collaboratives. L’ouvrage Initiatives collaboratives pour l’enfance. Quelles mutations de l’éducation et du travail social ? propose un éventail de regards et d’analyses en lien avec la collaboration dans le secteur de la petite enfance, en France comme ailleurs en Europe. Il s’attache à montrer comment s’y manifestent de telles initiatives incluant les acteur·trice·s de l’éducation et du travail social dans nos sociétés contemporaines.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/23303 2023-10-26 Frédéric Torterat et Brahim Azaoui Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
L’œil et la voix dans les romans de E.M. Forster et leur adaptation cinématographique La représentation forstérienne du corps révèle une ambiguïté désenchantée dans l’approche du monde et la conception de la littérature. Les figures corporelles sont a priori absentes de cette œuvre qui, par une esthétique de l’invisible et du silence, préfère suggérer par le non-dit. L’œil et la voix renvoient alors au secret et aux différentes logiques de rétention du texte. Puis les romans s’ouvrent à l’écriture du sensible pour laisser apparaître un corps d’essence idéaliste, qui se voit et se touche dans toute son immédiateté, qui devient l’objet et l’origine d’une voix au cœur d’une nécessaire complémentarité phénoménologique entre vision et visibilité. Le texte privilégierait la représentation dans l’espace au détriment du récit chronologique, témoignant d’une certaine modernité esthétique. C’est ce que les trois adaptations de James Ivory notamment confirment par leurs propres figures de l’œil et de la voix. Bien que ces films semblent d’abord passer sous silence la voix forstérienne, ils apportent aux romans un nouvel éclairage que vient encore modifier A Passage to India, où Forster renonce au corps comme à l’écriture, tous deux incapables de montrer ou de dire le monde.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/10305 2023-10-10 Laurent Mellet Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Réécrire l’Angleterre Cet ouvrage explore les réécritures de l’Angleterre de la première moitié du XXe siècle dans la fiction contemporaine, en particulier dans The Remains of the Day (K. Ishiguro), Atonement (I. McEwan), Arthur and George (J. Barnes) ainsi que dans la trilogie de Pat Barker consacrée à la Grande Guerre (Regeneration, The Eye in the Door et The Ghost Road.)

En choisissant de réinvestir les lieux familiers de l’anglicité édouardienne, comme le paysage anglais, la country house et le village, les romans contemporains mettent en critique ces archétypes. De même, le gentleman est perçu comme un modèle inaccessible et aliénant, plutôt qu’un idéal de conduite, alors que la dimension répressive qui lui est associée est systématiquement mise en exergue. En revisitant ces images familières, la littérature contemporaine développe une réflexion métafictionnelle sur le processus d’écriture de l’Histoire où faits historiques et fiction se mêlent, afin de dialoguer avec la tradition littéraire du pays. La dimension éthique du retour vers le passé est évoquée, de même que la possibilité de faire coexister les concepts apparemment antithétiques que sont le postmodernisme et l’humanisme.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/11190 2023-10-10 Elsa Cavalié Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Autonomy and Commitment in Twentieth-Century British Literature This collection of essays means to explore the interaction between autonomy and commitment in an attempt at revisiting and possibly, revising conventional literary history. Until recently, literary history has indeed tended to present twentieth century British literature as either autonomous or committed, but such a position certainly needs qualification. By addressing the joint issues of autonomy and commitment and basing their arguments on such theoretical writings as those of Adorno, Benjamin, Jameson, Rancière or Attridge, the essays presented here come to question the canonical definitions of modernism as experimental literature, the literature of the 1940s and 1950s as committed and post-modern fiction as self-reflexive and autonomous. Through reflections on experimentation and ideology, narcissism and metafiction, aestheticism and militancy, abstraction and ethical involvement, they flesh out the very definitions of autonomy and commitment, confront the two notions and relentlessly test their interaction, thus bringing out the complexities and subtleties of the various moments and movements that make up the literary landscape of the 20th century and the beginning of the 21st.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/14418 2023-10-10 Jean-Michel Ganteau et Christine Reynier Presses universitaires de la Méditerranée en Presses universitaires de la Méditerranée
Healing South African Wounds On the eve of the democratic elections scheduled in South Africa in 2009, this collection of essays analyses the many ways in which South Africans have been trying to heal the wounds of apartheid, as advocated in Nelson Mandela’s famous 1994 speech, delivered at the dawn of the ‘new’ South Africa. The articles encompass such diverse fields as politics, literature, cinema, welfare policies or education, and they all seek to explore the sea change which totally reshaped South African identity in the last fifteen years that followed the demise of apartheid. The notion of ‘healing the wounds’ is used both as a pretext and as a focal point to build up as complete a picture as possible of South Africa today. The specificity of the collection is to define healing as an ongoing process whose result seems to remain a rather elusive goal.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/14668 2023-10-10 Gilles Teulié et Mélanie Joseph-Vilain Presses universitaires de la Méditerranée en Presses universitaires de la Méditerranée
Julia ou les souterrains du château de Mazzini Ann Radcliffe publie en 1790 son deuxième roman, A Sicilian Romance, s’inscrivant dans le courant gothique, alors en vogue en Angleterre.

À la fin du xvie siècle, deux jeunes filles de la noblesse, Julia et sa soeur Emilia, vivent dans un château solitaire sur la côte sicilienne. Elles ont perdu leur mère, et leur père, le marquis de Mazzini, qui s’est remarié et s’intéresse peu à elles, vit à Naples. Pour la majorité de leur frère Ferdinand, une fête est organisée au château. À cette occasion, Julia fait la connaissance du jeune comte de Vereza ; alors qu’un sentiment amoureux naît chez elle, le comte s’éloigne brusquement. Quelques jours plus tard, des bruits étranges se font entendre dans le sous-sol du château.

Julia ou les souterrains du château de Mazzini est la première traduction de A Sicilian Romance ; elle parut en 1797. De la traductrice, Mme Moylin-Fleury, auteur de quelques romans oubliés, on ne sait rien.

La série Imprimatur présente de grandes œuvres de la littérature étrangère dans la première traduction française qui en fut donnée ; cette traduction permet de renouer avec une esthétique qui préfère souvent le style à la fidélité, et de retrouver le texte tel qu’il apparut aux lecteurs contemporains.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/16975 2023-10-10 Valérie Maffre, Dominique Triaire et Ann Radcliffe Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée
Jean Potocki. L’Homme à l’épreuve du relatif Les multiples voyages que réalise Jean Potocki, de l’Empire de Maroc à Astrakan, de l’Égypte à la Mongolie, lui permettent de faire l’expérience d’un monde relatif. La variété des normes, des croyances et des valeurs qu’il enregistre témoigne d’une infinie diversité des hommes. Parallèlement à ses récits de voyage, l’auteur revendique pourtant, dans ses écrits historiques et politiques, un universel humain, appréhendé à l’aune de la liberté. Aussi particularismes et universalisme ne sont-ils pas contradictoires chez cet écrivain à la fois moraliste au sens classique et anthropologue au sens moderne, mais ils participent d’une dynamique au sein de laquelle notre modernité est appelée à s’orienter depuis plus de deux siècles. Dans son roman conçu comme laboratoire, l’auteur soumet l’homme à l’expérience de la philosophie du « comme si » pour mettre à l’épreuve sa nature ontologique. Si l’articulation entre diversité et unité humaines ne se fait pas sans heurts à l’échelle des &OElig;uvres, elle trouve ainsi sa pleine expression dans la synthèse proposée par le Manuscrit trouvé à Saragosse qui offre un des plus belles illustrations de la complexité de la philosophie relationniste.

]]>
https://books.openedition.org/pulm/17043 2023-10-10 Emilie Klene Presses universitaires de la Méditerranée fr Presses universitaires de la Méditerranée