Version classiqueVersion mobile

Les nationalismes en Espagne

De l’État libéral à l’état des autonomies (1876-1978)

L'émergence des nationalismes périphériques à la fin du xixe siècle signe l'échec des libéraux espagnols dans leur tentative, plus rhétorique qu'effective, de créer un État-nation sur le modèle de celui qui à la même époque atteint sa plénitude dans la France républicaine et jacobine. Pour des raisons qui tiennent autant à son indigence économique qu'à son inefficience politique, l'État libéral apparut aux Espagnols comme une réalité toujours lointaine, souvent hostile, et en tout cas dépo...


Lire la suite
  • Éditeur : Presses universitaires de la Méditerranée
  • Collection : Voix des Suds
  • Lieu d’édition : Montpellier
  • Année d’édition : 2002
  • Publication sur OpenEdition Books : 21 avril 2015
  • EAN (Édition imprimée) : 9782842695279
  • EAN électronique : 9782367810997
  • DOI : 10.4000/books.pulm.761
  • Nombre de pages : 392 p.
Francisco Campuzano Carvajal
Introduction

Nation-héritage ou nation-contrat ?

Un État en quête de nation

Mariano Esteban de Vega
En torno al nacionalismo español
Andrée Bachoud
Église et nationalismes sous Franco

Le sujet qui fâche

Francisco Campuzasno Carvajal
L'article 2 de la Constitution de 1978

Une tentative de redéfinition de la nation espagnole

© Presses universitaires de la Méditerranée, 2002

Licence OpenEdition Books

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search