Version classiqueVersion mobile

Géopolitique des frontières de la Pologne

 | 
Quentin Mackré

Remarques

Texte intégral

1Les termes suivis d’un astérisque sont définis dans un glossaire en fin d’ouvrage.

  • 1 À ce sujet, voir également la note de Lydia Coudroy de Lille « Comment nommer les nouvelles régions (...)

2La toponymie a changé dans les territoires polonais au gré des évolutions géopolitiques. Lorsqu’aucune toponymie française n’existe, nous avons choisi d’utiliser le toponyme contemporain à la situation décrite.Ainsi la ville de Lviv en Ukraine s’est appelée Lwów lorsqu’elle se trouvait en Pologne et Lemberg lorsqu’elle était autrichienne. Les toponymes qui ne sont plus en usage actuellement sont retranscrits en italique dans ce livre. La traduction des noms des voïvodies* polonaises n’est pas encore bien définie dans la langue française1. Nous avons choisi dans cet ouvrage d’utiliser les toponymes suivants pour désigner les 16 voïvodies polonaises :

Dolnośląskie

Basse-Silésie

Kujawsko-Pomorskie

Cujavie-Poméranie

Lubelskie

Lublin

Lubuskie

Lubusz

Łódzkie

Łódź

Małopolskie

Petite-Pologne

Mazowieckie

Mazovie

Opolskie

Opole

Podkarpackie

Basses Carpates

Podlaskie

Podlasie

Pomorskie

Poméranie

Śląskie

Silésie

Świętokrzyskie

Sainte-Croix

Warmińsko-Mazurskie

Varmie-Mazurie

Wielkopolskie

Grande-Pologne

Zachodniopomorskie

Poméranie occidentale

Notes

1 À ce sujet, voir également la note de Lydia Coudroy de Lille « Comment nommer les nouvelles régions polonaises » dans son éditorial de la revue Géocarrefour (2005, p. 5).

© Presses universitaires de la Méditerranée, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search