Version classiqueVersion mobile

Géopolitique des frontières de la Pologne

 | 
Quentin Mackré

Remerciements

Texte intégral

1Mes premiers remerciements iront tout naturellement aux deux co-directeurs de ma thèse, dont est tiré cet ouvrage, qui ont accepté de diriger mes recherches sur le thème qui me tenait à cœur. Je tiens à remercier Jean-Christophe Gay pour ses conseils précieux, sa disponibilité, ses relectures attentives et sa grande réactivité, même à l’autre bout du monde. Je voudrais également exprimer ma gratitude à Jean-Pierre Doumenge pour m’avoir épaulé lors de mes premiers enseignements, puis lors de mes recherches doctorales.

2Ce travail a bénéficié d’une bourse Univers du gouvernement polonais et du ministère des Affaires étrangères et européennes. Je tiens à remercier ici ces institutions qui ont de cette façon participé de façon décisive au financement de mes recherches.

3J’adresse mes remerciements à Tadeusz Stryjakiewicz, que j’ai rencontré au cours de mon Master et qui m’a ensuite accueilli au sein de l’Institut de géographie socio-économique de l’université de Poznań lors de chacun de mes séjours à Poznań. Je regrette que son nom ne puisse apparaître comme co-directeur de thèse, tant il a été présent, depuis l’origine de ce travail et m’a beaucoup aidé et conseillé lors de mes recherches sur le terrain. Un grand merci également à tous les enseignants-chercheurs polonais avec qui j’ai eu l’occasion d’effectuer des séjours de recherche sur les frontières. Je pense en particulier à Roman Matykowski, qui m’a invité à participer à ses séminaires annuels à Cieszyn sur la frontière tchèque, et à Michał Męczyński et Krzysztof Stachowiak, avec qui j’ai réalisé une enquête à Słubice et Francfort-sur-l’Oder.

4Je veux ensuite remercier Jean-Marie Ballout, pour sa relecture complète et pointilleuse de mon travail. Je pense pareillement à toutes les autres personnes qui ont participé à la relecture de ces pages ou qui m’ont apporté une aide, un encouragement à une étape de mon travail ; il serait trop long de citer tous vos noms, mais sachez que je ne vous oublie pas.

5Je veux enfin témoigner ma profonde reconnaissance à ma famille, qui m’a soutenu tout au long de mes études et qui m’a apporté durant ce travail un appui indispensable. Je tiens spécialement à exprimer ma gratitude envers ma femme Ola pour sa patience et son aide inestimable lors des moments difficiles.

6À vous tous un grand merci !

© Presses universitaires de la Méditerranée, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search