Version classiqueVersion mobile

L'art de gouverner chinois dans les périodiques de langue française de 1750 à 1789

 | 
Li Ma

Deuxième partie — Les représentations de l’art de gouverner chinois dans les périodiques de 1750 à 1789

Les représentations de l’art de gouverner chinois dans les périodiques de 1750 à 1789

Texte intégral

1Dans les périodiques d’expression française, comme dans les essais et les fictions à la même époque, lorsque la Chine est évoquée, c’est le plus souvent à propos de son système politique. En outre, contrairement à d’autres sujets, les représentations du régime politique ne paraissent pas avoir connu d’évolution notable au cours du siècle. Ainsi les journalistes s’intéressent-ils toujours aux fondements physiques et moraux du régime, à son administration, ainsi qu’à son influence sur les mœurs des chinois. Cependant, on constate que les passages concernant la Chine sont plus nombreux qu’avant. On les trouve aussi bien dans des essais publiés en plusieurs livraisons, tels que le Despotisme de la Chine de François Quesnay, que dans des comptes rendus critiques plus nombreux qu’auparavant. De plus, les opinions des rédacteurs sont plus variées, et parfois assez sévères, dans la seconde moitié du siècle. Les interprétations du régime chinois dans les périodiques ne sont pas moins intéressantes que celles que l’on trouve dans les autres publications. D’une part, elles reflètent, dans certains cas, les opinions des journalistes ; d’autre part, elles sont assez représentatives des attitudes des contemporains à l’égard de la Chine : entre attirance et rejet.

© Presses universitaires de la Méditerranée, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search