Version classiqueVersion mobile

Pratiques cynégétiques, transformation territoriales et régulations sociales

 | 
Jean-Claude Raynal

Préface

Gilbert Valet

Texte intégral

1Comprendre le fonctionnement des paysages et des écosystèmes qui nous entourent, et au travers de cette trame évaluer la place qu’occupe l’homme, bien entendu, mais aussi les espèces animales, est sûrement une gageure.

2C’est pourtant ce défi, un peu fou je le croyais, que s’est lancé Jean-Claude Raynal lorsqu’il est venu solliciter les quelques connaissances que j’avais de la faune sauvage et du monde de la chasse. Il s’est immergé avec passion dans ce monde un peu secret avec la rigueur du scientifique, et parfois la candeur de l’écologiste, pour étudier les rapports si intimes de l’homme et de l’animal avec la nature.

3La connaissance et l’application à comprendre des choses et des faits parfois aux antipodes les uns des autres font de cet ouvrage richement illustré par des cartes novatrices, un document autant agréable à lire qu’un outil indispensable à la gestion des territoires.

4Écologie, environnement et cynégétique : Jean-Claude Raynal a su mettre à profit toutes les nuances de cette palette pour décrypter les arcanes de cette nature si complexe et si généreuse.

5Comprendre et expliquer comment des pratiques vivrières comme l’agriculture, ou sociales et ludiques comme la chasse ont façonné et fait évoluer nos paysages, tel est l’objet de ce document.

6Le sanglier y tient une place prépondérante, pas seulement parce que c’est un gibier très convoité mais aussi parce que c’est une espèce qui sait, mieux que toute autre, par son opportunisme et son adaptabilité, mettre à profit tous les bouleversements et les transformations des paysages. Espèce qui, au travers de sa chasse et parfois aussi par son impact direct sur l’environnement, est capable de tisser des liens et des comportements souvent hors du commun, et cela pas seulement au sein des compagnies.

7Un ouvrage à emporter et à lire au coin du bois en écoutant le « tchic » d’une grive ou l’aboiement d’un chevreuil et là, enfin, vous comprendrez « pourquoi et comment ça marche !! ».

Auteur

© Presses universitaires de la Méditerranée, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search