Version classiqueVersion mobile

Éducation, formation et santé

 | 
Séverine Colinet
, 
Céline Avenel

Première partie. Les mutations dans le soin et la formation médicale

Les mutations dans le soin et la formation médicale

Texte intégral

1Les médecins sont aujourd’hui confrontés à des mutations sociétales, épistémologiques qui se traduisent dans leurs pratiques professionnelles. Lors de notre rencontre avec les praticiens, une idée était récurrente, celle d’un changement de grande ampleur dans ce qui fonde leur quotidien. C’est pourquoi il nous semblait inenvisageable de nous interroger sur les parcours d’annonces sans nous intéresser aux changements évoqués par les acteurs. Pour ce faire, nous avons mobilisé la notion de mutation.

2Si l’on se réfère à une définition de la mutation comme ce qui conduit à « faire émerger des corrélations entre des champs d’objets et des dimensions d’analyse habituellement disjoints et séparés ainsi qu’à mettre en jeu l’idée ou l’hypothèse de reconfiguration ou de restructuration d’ensemble globale et systémique » (Meskel-Cresta et al., dir., 2014), la formation au parcours d’annonces apparaît comme l’analyseur d’un « mouvement plus global » (Martuccelli, 2010).

3Au niveau de la littérature, les mutations sont évoquées dans le cadre de changements structurels, socio-démographiques (Pietquin, 2003 ; Stébé et Marchal, 2010), économiques et sociaux. Elles sont pensées en rapport avec les institutions (Charlot, 1987 ; Félouzis, dir., 2003 ; Fournier et Troger, dir., 2005 ; Jellab, 2008 ; Lombrail, 2010), les évolutions des pratiques professionnelles et des identités (Rege Colet et Romainville, 2006 ; Lombrail, 2010 ; Rayou, 2010 ; Pérez-Roux, 2012). Nous partons de l’idée que celles affectant le champ de la santé fonctionnent à la façon d’un système : les mutations sociétales en engendrent d’autres sur le plan institutionnel qui, à leur tour, en provoquent dans la formation et les pratiques professionnelles en santé.

4Cette partie s’attache donc à comprendre les mutations en œuvre et les enjeux qu’elles génèrent sur différents plans : sociétal, épistémologique, dans les pratiques professionnelles, dans la professionnalisation des médecins mais aussi dans les attentes des patients et de leur entourage. Nous nous demandons comment ces mutations rebondissent sur la formation médicale et lesquelles cette dernière entraîne. Nous cherchons à délimiter la place des parcours d’annonces dans les formations médicales, initiale et continue, au niveau des objectifs, des compétences attendues et des contenus. Ces éléments vont constituer une base pour formuler nos propositions d’amélioration aux niveaux éducatifs et des formations médicales (partie 4) après avoir photographié les discours sur les parcours d’annonces des médecins et des patients.

© Presses universitaires de la Méditerranée, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search