Version classiqueVersion mobile

Henri Hubert et la sociologie des religions

 | 
Jean-François Bert

Textes d’Henri Hubert

I. « Magia », in Dictionnaire des antiquités grecques et romaines, sous la direction d’E. Pottier et E. Saglio, t. vi (L-M), Paris, Hachette, 1904, p. 1494-1521

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

En 1877, la maison d’édition Hachette publie le premier volume de ce qui deviendra le plus grand dictionnaire encyclopédique du monde gréco-romain jamais publié en France : le Dictionnaire des antiquités grecques et romaines (ci-après DAGR). Conçu initialement par Charles Darenberg (1817-1872), un médecin érudit et disciple de Littré, cette édition s’est ensuite poursuivie grâce à l’initiative d’Edmond Saglio1 et, plus tard, d’Edmond Pottier2.

C’est probablement par l’entremise de Salomon Reinach3, ami de Pottier et « patron » d’Hubert au sein du Musée des antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye, qu’Hubert est intégré au projet du DAGR en 1899 pour la petite entrée « Kyrène »4. « Magia » est la seconde et dernière commande faite à l’historien pour ce projet encyclopédique.

À en croire sa correspondance avec Saglio, Hubert a travaillé sur son manuscrit au cours du premier semestre de l’année 1901 et arrive à une première version vers la fin de juillet5. La préparation de l’entré...

© Presses universitaires de Liège, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search