Version classiqueVersion mobile

Religion, mythe et politique en Islande médiévale

 | 
Nicolas Meylan

Chapitre premier. Les esprits de la Terre1

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les discussions savantes sur les « esprits de la terre » (landvættir, sing. landvættr) en Islande médiévale tendent à mettre en évidence leur nature et leur origine préchrétiennes. Ainsi ces « esprits de la terre » figurent-ils régulièrement dans les dictionnaires de mythologie norroise (où l’équation entre mythe et paganisme est implicite)2 et dans les études portant sur la religion préchrétienne, comme la vaste Altgermanische Religionsgeschichte de Jan de Vries, un texte qui fait autorité aujourd’hui encore3. Ils demeurent cependant absents des études portant sur le christianisme scandinave médiéval.

Cette ligne de partage, définie par la conversion des Islandais au christianisme en l’an mil, pose cependant deux problèmes. D’une part, toutes les mentions écrites relatives aux landvættir appartiennent à un contexte postérieur à la conversion. L’Église est en effet responsable de l’introduction de l’écriture en Islande4, et les textes qui nous sont parvenus ont invariablement été réd...

© Presses universitaires de Liège, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search