Version classiqueVersion mobile

Dévotion et légitimation

 | 
Marie-Élizabeth Ducreux

III. Actualisations hagiographiques : Célébrer, éduquer, convertir

Modèle de piété ou guerrier victorieux ? Le culte de saint Casimir en Lituanie et en Pologne du XVIe au XVIIIe siècle

Sigita Maslauskaitė

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Saint Casimir naquit le 3 octobre 1458 à Cracovie, dans la famille du roi de Pologne Casimir IV Jagellon et d’Élisabeth de Habsbourg. Pendant l’hiver 1471, à l’âge de treize ans, il mena une campagne militaire pour s’emparer du trône de Hongrie, mais l’entreprise échoua. Les sources historiques attestent que le prince Casimir se distingua dans son milieu par une ferme attitude chrétienne. Les hagiographes l’appellent « martyr non sanglant » à cause de sa fidélité aux commandements de Dieu face à la mort. Subitement atteint de phtisie, il mourut le 4 mars 1484 à Grodno et fut enterré dans la chapelle royale de la cathédrale de Vilnius. Immédiatement après sa mort, cette chapelle devint le lieu de la propagation de son culte et de la diffusion des grâces reçues sur place. Sa réputation de sainteté se propagea fortement après les victoires de l’armée lituano-polonaise en 1518 près de Polotsk, et en 1519 non loin de Vilnius. Elles furent attribuées au secours miraculeux du saint. Le pro...

Auteur

Université de Vilnius Musée du patrimoine ecclésiastique de Lituanie (Traduit du lituanien par Aistė Adomėnaitė)
Dirige depuis 2009 le Musée du Patrimoine ecclésiastique de Vilnius et enseigne à l’Académie des Arts et au Centre d’Études et de Recherches Religieuses de l’Université de Vilnius. Elle est l’auteur d’une monographie sur l’histoire de l’image de saint Casimir aux XVIe-XVIIIe siècles publiée en lituanien (2010) et en polonais (2013).
Sigita.maslauskaite@bpmuziejus.lt

© Presses universitaires de Liège, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search