Version classiqueVersion mobile

Dévotion et légitimation

 | 
Marie-Élizabeth Ducreux

I. Dynasties, pouvoirs et territoires

Bohemia pia et bellicosa. Les saints patrons de la Bohême au service de la recatholicisation avant et après 1620

Štěpán Vácha

Note de l’auteur

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un projet de recherche financé par l’Agence nationale de la recherche de la République Tchèque (GA ČR, projet no 13-13174S).

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quatre évènements, qui sont autant de jalons illustrant les débuts de la difficile entreprise de recatholicisation de la Bohême avant la Montagne Blanche, serviront à situer à grands traits la situation religieuse du pays dans la seconde moitié du XVIe siècle. En 1575, d’abord, fut construite une chapelle de Saint-Adalbert au-dessus du tombeau du saint du même nom dans la cathédrale de Prague. En 1588, les reliques de l’ermite saint Procope de Sázava furent transférées à l’église de Tous-les-Saints du château de Prague et, en 1589, on découvrit la tombe d’un autre ermite, Ivan, réputé avoir été le premier en Bohême, à Saint-Jean-sous-le-Roc (Svatý Jan pod Skálou) dans les environs de Prague. Enfin, au même moment, les jésuites de la capitale organisèrent un pèlerinage à Stará Boleslav, lieu du martyre du saint duc Venceslas au début du Xe siècle. Celui-ci combinait deux dévotions : la visite à la première sépulture du principal patron du royaume dans la crypte de la basilique romane...

Auteur

Académie des Sciences de la République Tchèque (Traduit du tchèque par Marie-Élizabeth Ducreux)
Est chercheur à l’Institut d’Histoire de l’Art de l’Académie des Sciences de la République Tchèque, où il s’occupe de la peinture baroque, et sous Rodolphe II. Il est l’auteur d’une thèse de doctorat sur l’iconographie de Ferdinand II (2009), et le co-auteur d’un livre sur le couronnement de Charles VI comme roi de Bohême en 1723 (2009).
Vacha@udu.cas.cz

© Presses universitaires de Liège, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search